Formation pour les professionnels de l’épicerie fine

La Fédération nationale de l’épicerie forme les professionnels

Alexis Roux de Bézieux, président de la Fédération nationale de l’épicerie, a détaillé les formations proposées aux professionnels de l’épicerie fine au cours de cette conférence du salon Gourmet Selection 2019. La Fédération est le syndicat des épiciers indépendants de l’Hexagone.

Les outils offerts aux épiciers qui adhèrent à la Fédération

Pour une adhésion de 60€ par an (qui augmente en fonction du nombre de salariés), la Fédération nationale de l’épicerie cherche à fédérer les professionnels du secteur. Elle met à leur disposition plusieurs outils pour la gestion de leur commerce au quotidien :

· Une assistance et une protection juridiques incluses dans l’adhésion annuelle. La Fédération répond généralement en 72 heures aux questions du professionnel. En cas de litige avec un client ou un fournisseur, l’épicier peut obtenir la présence d’un avocat grâce à un partenariat avec la MAPA (Mutuelle d’assurances des professionnels de l’alimentaire).

· Toujours grâce à ce partenariat, des contrats d’assurance concernant les multi-risques commerces ont été négociés. C’est notamment le cas pour les vérifications des installations électriques (120€) et les extincteurs (14,99€).

· Il existe aussi un partenariat avec un gros acteur de l’emballage alimentaire pour les films à usage unique, les gants en vinyle. Les prix sont entre 30 et 50% moins chers que sur le marché, chez Récif ou Métro. Les tarifs sont de 200€ franco de port partout en France, 150€ à Paris.

· La Fédération négocie les accords sur les salaires et les actualisations de convention collective.

La Fédération nationale de l’épicerie propose des modules de formation

Les modules de formations sont une activité historique de la Fédération. Leurs contenus et leur organisation ont néanmoins été repensés. Trois grands parcours se dessinent :

· Chef de rayon autonome, 40 heures : cinq modules composent cette formation. Hygiène, traçabilité, gestion économique d’un rayon sec et vrac, gestion économique d’un rayon fruits et légumes et gestion d’un rayon charcuterie et fromage à la coupe.

· Responsable adjoint autonome, 49 heures. Aux cinq modules cités précédemment s’ajoutent un volet achats et approvisionnement, puis un volet accueil en magasin.

· Gestionnaire économique de bail commercial, un an. On retrouve les modules sur l’hygiène, la traçabilité, les achats et approvisionnements, la gestion des rayons divers, puis le montage de rayons fruits et légumes, et fromages et charcuterie.

Toutes ces formations sont opérationnelles et pragmatiques. Ces modules sont aussi finançables par différents organismes, comme Pôle Emploi ou des structures comme l’AGEFIS ou les enveloppes OPCO. Les formations sont en cours de certification et de normalisation. Seul bémol : les montants ne sont pas élevés pour financer toutes les heures de formation.

Désormais, la formation se dématérialise. Elle est accessible en visioconférences, sur des modules courts pour que les professionnels ne perdent pas de temps. Elles sont par exemple rassemblées les lundis matin, moment identifié comme facile à réserver par les commerçants. 

Si les demandes sont nombreuses, la Fédération nationale envisage de créer des formations sur le savoir-être, le leadership ou encore l’animation d’une équipe.

Intervenant : Alexis Roux de Bezieux, FEDERATION DES EPICIERS DE FRANCE