Communiqués et dossiers de presse

Communiqué de presse - Cahier des tendances de Vincent Ferniot

5 tendances produit à retrouver sur le Salon Gourmet Selection

Télécharger le communiqué de presse

Gourmet Sélection est un véritable baromètre des tendances : depuis sa première édition, le salon s’attache à mettre en valeur les meilleurs produits fins et à dénicher les nouveautés qui raviront les épicuriens en tout genre ! Président du jury de l’incontournable concours Best Of Gourmet Sélection, Vincent Ferniot et son palais d’expert, dresse cinq grandes tendances de consommation observées sur le marché de l’épicerie fine. L'occasion de révéler une première selection des nouveautés produit qui seront exposées au salon !

Les coffrets : partage et dégustation
Le coffret gourmand s'il n'est pas nouveau, confirme son statut de grande tendance actuelle. Ses portions réduites, sa dimension ludique et pratique séduisent à la fois dans le cadre d’instants de dégustation conviviaux en famille ou entre amis ; que lors de plaisirs gourmets solitaires. Ce format permet en effet de limiter le gaspillage en s’adaptant au mode de vie des urbains : accélération du rythme de vie et diminution de la norme du couple ou de la famille au sein des ménages. Force est de constater que les amateurs aiment avoir le choix et les producteurs l’ont bien compris. De nombreux exposants ont choisi de mettre en avant leurs coffret dégustation qu’il s’agisse de la « Travel Box » de la chocolaterie Dolfin permettant de goûter 48 mini tablettes, l’assortiment de mini lobes de foies gras de la maison Castaing (nature, vin Jurançon ou Piment d’Espelette) ou encore le coffret luxe et éco-conçu d’huiles d’olive extra vierges Parcelle 26.

L’apéritif : végétal et « healthy »
L’apéritif est un instant gourmand et chaleureux particulièrement apprécié des français. Il a été présent dans 7 % des repas en France en 2018, 1 français sur 3 prend l'apéritif chaque semaine ce qui représente 39 millions d'occasions par semaine et 2 milliards par an. Si les traditionnelles planches de charcuterie et de fromage ont toujours de beaux jours devant elles, force est de constater un engouement, pour les spécialités végétales, perçues comme plus saines mais aussi plus éthiques et écoresponsables. Les régimes spéciaux (sans gluten, vegan, végétarien, flexitarien…) gagnent du terrain et les tartinables exotiques, souvent produits à partir de protéines végétales ont connu une augmentation de 17,9 %. Sur ce segment, la maison Ducs de Gascogne, dont la réputation repose sur des spécialités du Sud-Ouest à base de canard et notamment le foie-gras, surprend en lançant trois recettes de tartinables végans : crème de lentilles carotte & citron, crème de haricots, maïs & cumin ou encore crème de pois chiches olive & fenouil. La conserverie artisanale Secrets de famille innove également en proposant toute une gamme de tartinables de légumes et met en avant une nouvelle pépite aux légumes d’antan : un dip de butternut, miel et citron aux éclats d’amandes. Cap sur des apéritifs décomplexés aux saveurs prononcées, équilibrées et relevées d’épices, d’agrumes et autres condiments !

L’épicerie sucrée : retour aux sources et originalité
L'épicerie sucrée se convertit progressivement au Bio, au local et à la montée en gamme. Les producteurs répondent à la tendance healthy et au besoin de naturalité. Dans cette mouvance, les producteurs sont de plus en plus nombreux à valoriser le "sans sucres ajoutés" ou "réduit en sucres" et sans "sans huile de palme", comme Maison Naja ou LAFRENCHI qui présentent leurs pâtes à tartiner 100 % naturelles.
Du côté du chocolat, le « bean to bar » (de la fève à la tablette) et le cacao « pure origine » continuent de gagner du terrain. Une tendance représentée cette année par le chocolatier Voisin qui révèle sa Tablette grande origine Mexique ; ou encore Le Chocolat des Français qui lance trois tablettes de chocolat à croquer Le Jaguar, Noir 70 %, Origine Equateur, Le Caïman, Noir 63 % Origine Pérou et Le Ouistiti, Noir 63 %, Origine République Dominicaine.
Les confitures, quant à elles misent sur des recettes Bio, locales, naturelles et originales. C’est notamment le cas de la maison Au temps d’Eugénie et de sa gamme de confitures et gelées Bio, SDP Rungis avec sa gamme de confiture de fraises de Dordogne, Favols et sa confiture de kiwi de France Bio et enfin Maison Boutarin qui lance ses confitures aux fruits et à l’ail noir en collaboration avec Les Délices du Bompart (abricot et ail noir, gelée de coing et ail noir, fraise et ail noir).
Le Moulin de la Veyssiere quant à lui, propose une huile vierge de noisettes, naturellement riche en vitamine E ainsi qu’en oméga 9. L’ail noir, véritable pépite dont la Maison Boutarin a fait sa spécialité, est une excellente source de minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, fer, sélénium… Il est particulièrement indiqué pour stimuler le système immunitaire et prévenir le vieillissement cellulaire. Enfin, Emki Pop, créateur de batônnets glacés vient de sortir un nouveau parfum « détox » au citron, curcuma et gingembre : un mélange reconnu pour ses effets positifs sur le foie, aux propriétés antioxydantes, anti-cancéreuses, anti-inflammatoires, etc.

Les préparations culinaires pour faciliter le "fait-maison"

Pendant le confinement, le grand public a redécouvert le « cuisiné maison ». Avec le déconfinement progressif, ce plaisir de cuisiner est toujours présent, mais le rythme de vie s'accélère petit à petit. Les produits semifinis apparaissent ainsi comme de précieuses alternatives pour se régaler avec des produits fins et qualitatifs, préparés à la maison sans toutefois passer trop de temps en cuisine. Pratiques, simples et ludiques, elles permettent également de favoriser le partage, en laissant les plus jeunes mettre la main à la pâte.

Les inscriptions au concours Les Best Of sont ouvertes jusqu’au 21 août 2020 à tous les visiteurs du salon, sur le site salon-gourmet-selection.com, dans la rubrique « Animations ». La remise des prix aura lieu sur le salon le dimanche 13 septembre à 14h00.

Communiqué de presse - Cahier des tendances de la distribution 

Les Tendances 2020 selon Raphaële Marchal 

Télécharger le communiqué de presse

Gourmet Selection est le salon de référence des épiceries fines, commerçants de bouche et professionnels de la gastronomie. Ayant bâti sa réputation sur sa sélection de produits raffinés, il est à la fois un véritable baromètre des tendances et dénicheur de pépites !
Pour la seconde année consécutive, Gourmet Selection organise le concours Les Quintessences qui récompense les visiteurs ayant développé les meilleures initiatives pour valoriser les produits d’épicerie fine. À cette occasion, Raphaële Marchal, ambassadrice du concours et présidente du jury, dévoile son cahier des tendances 2020 de la distribution.
La diversification des épiceries fines en véritables commerces d’alimentation générale de grande qualité.

  • Alors que les épiceries fines étaient surtout concentrées sur le sec, l’économat, les condiments, les alcools, les conserves, les chocolats et biscuits, les épices… elles proposent aujourd’hui de plus en plus de produits frais à travers une partie crèmerie, un rayon fruits & légumes, une sélection de poissons fumés et plus rarement de la viande et du poisson frais. Les exemples de L ’Idéal à Marseille, de Terroirs d’avenir à Paris et Montreuil ou encore de la fameuse Maison Plisson sont emblématiques de cette mouvance.
  • Le phénomène inverse s’observe également. Les primeurs, spécialisés sur les fruits et légumes frais, développement de plus en plus une gamme d’épicerie fine avec des produits directement reliés à leur activité comme les jus de fruits, les confitures, les pickles ; mais aussi sur des références plus éloignées comme les biscuits, le miel ou les pâtes à tartiner. C’est le cas du concept Au bout du Champ et du Zingam.

Enfin, force est de constater que les épiciers ont choisi de revêtir la casquette de point relais pour soutenir les producteurs dans ce contexte particulier, avec une offre de paniers primeurs, paniers gourmands, etc. De nombreux fournisseurs des restaurants se sont retrouvés sans débouché et se sont donc rapprochés de commerces de proximité pour écouler leur marchandise fraîche, évitant au maximum le gaspillage alimentaire. Ce genre d’initiative pourrait devenir une vraie tendance : une sorte d’épicerie « volante ». Les exemples ne manquent pas : les paniers des Vergers Saint Eustache disponibles en retrait à la Librairie Gourmande , les paniers de pêche de Tom Saveurs disponibles chez Au Bout du Champ , ou les paniers de pêche d’Emmanuelle Marie disponibles aux restaurant Les Arlots , etc.

Le mélange des genres : des restaurants, fermes et commerces traditionnels qui se transforment en épiceries fines

  • Pendant le confinement, de nombreux restaurant on fait le pari de transformer leur restaurant en petit marché de producteurs : ils ont ainsi continué à passer leurs commandes habituelles à leurs fournisseurs privilégiés (et d’ordinaire inaccessibles au grand public !) et ont proposé des produits bruts, et exceptionnels, à leur clientèle. Petite pêche durable, pièces de viandes respectueuses du bien-être animal et de la terre, légumes de maraîchers sans traitement chimiques, fruits frais et naturels, herbes, vins de vignerons indépendants… Une véritable exclusivité qui n’existait absolument pas avant ! Certains de ces restaurateurs ont prévu de continuer cette activité parallèle et même d’ouvrir leur propre épicerie fine accolée au restaurant ! C’est notamment le cas d’Amandine Chaignot de Pouliche , d ’Epoq à Biarritz et Stéphane Jégo de L’ami Jean .
  • Les fermes, qui ont perdu 90% de leur clientèle se sont aussi réinventées avec la création de paniers de produits pour la vente en direct, sur place ou en livraison. Toutefois, ces initiatives ne suffisant pas à écouler la production et le frais étant une denrée rapidement périssable, ces fermiers ont réagi de façon agile et rapide pour transformer leurs matières premières en une véritable gamme de produits d’épicerie fine. Nous avons donc pu assister à la création de terrines, salaisons, vinaigres, tartinables de légumes, pickles, huiles aromatisées, à la Ferme de Garance dans le Limousin ou à L’Alchémille en Alsace par exemple. 
  • Les pâtissiers eux non plus ne se contentent plus de produire uniquement leurs créations habituelles et autres pâtisseries. Ils distribuent de plus en plus de gammes de « sec », faites maison et parfaites pour pâtisser chez soi : praliné, amandes, noisettes caramélisées, gousses de vanille, sablés, tablettes de chocolat, etc. Yann Couvreur , Christophe Michalak et Thierry Mulhaupt se sont illustrés dans cette tendance, mais aussi la fameuse Fabrique Givrée . 

Les incontournables paniers en livraison
Cette tendance existait depuis plusieurs années mais elle a littéralement explosé dans le cadre du confinement qu’il s’agisse de paniers recettes ou prêts à consommer : des solutions pratiques, rapides, qualitatives et sécuritaires ! Sans grande surprise, la vente en ligne ne s’est jamais aussi bien portée, avec notamment le click and collect. De nombreux commerces ont lancé des coffrets éphémères, à l’occasion de la fête des mères et des pères par exemple, des pure players ont lancé leurs paniers locavores ou thématiques (apéritif, brunch, etc) jusqu’à ce que les chefs se laissent eux aussi tenter ! Les exemples sont légion : ONA le panier , le panier du chef Guillaume Sanchez , de Jean Imbert , de Bruno Verjus ou encore du restaurant Septime …
Ces tendances révèlent la force du modèle de l’épicerie fine, capable de concurrencer les petites surfaces et copié par les autres professionnels de la gastronomie, artisans de bouche, chefs, restaurateurs, etc. Capable de se réinventer à l’infini, l’épicerie fine apparaît comme un concept inépuisable répondant parfaitement à la demande des consommateurs, à la recherche de qualité et de sens. 

Les Quintessences : la distribution à l’honneur
Les canaux de distribution ne cessent d’évoluer, d’autant plus dans le cadre de cette année 2020 si particulière. Les détaillants sont à l’affût des meilleurs concepts et innovent pour dynamiser leur point de vente, mais aussi répondre aux aspirations de leur clientèle.
Par leurs initiatives, ils soutiennent le travail de tous les producteurs en mettant en valeur les beaux produits et en contribuant à les faire connaître. Gourmet Sélection propose donc à ses visiteurs, les distributeurs de produits fins, de faire connaître et de mettre en valeur leur concept. L’objectif est de mettre en lumière les distributeurs qui chaque jour, se positionnent en ambassadeurs du « bien manger ». Chaque professionnel des métiers de bouche, au sens large, (épicerie fine, restaurateur, hôtelier, concept store…) est invité à participer pour mettre en valeur son concept, ses engagements éthiques, ses idées d’animations de point de vente, ou encore la dimension innovante et connectée de son commerce !

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 août 2020 à tous les visiteurs du salon, sur le site salon-gourmet-selection.com, dans la rubrique « Animations ». 
La remise des prix aura lieu sur le salon le lundi 14 septembre à 14h00, présence de Raphaële Marchal, présidente du jury.

Communiqué de presse - Mai 2020

Commerces de produits fins : 3 bonnes pratiques identifiées par Gourmet Selection

Téléchargez le communiqué de presse

Depuis sa première édition, Gourmet Selection met en avant les produits et services premium à destination des professionnels des métiers de bouche avec une ambition claire : être le lieu de rencontre incontournable des producteurs et des distributeurs. Devenu un véritable baromètre des tendances, le salon a vu la distribution de produits fins évoluer et a décidé de lancer son concours Les Quintessences pour récompenser les meilleurs concepts de la profession. 

Le contexte actuel oblige les distributeurs à se réinventer pour continuer de toucher leur clientèle. Si les indépendants (restaurateurs, hôteliers, artisans de bouche, épiceries fines,...) se retrouvent fragilisés, force est de constater leur ingéniosité et leur indéniable capacité d'adaptation face à cette situation inédite !

Chantal de Lamotte, directrice du salon Gourmet Selection livre 3 initiatives pour continuer de susciter l’adhésion des consommateurs.

Maintenir le lien grâce au digital
Si les outils digitaux représentaient déjà de véritables leviers de croissance avant la période de confinement, leur rôle actuel est indiscutable. Les distributeurs qui tirent leur épingle du jeu sont en partie ceux qui ont intégré leur importance et qui ont su proposer des solutions de commande en ligne avec service de "click and collect" ou bien de livraison à domicile.
Les applications de livraison, déjà identifiées et utilisées par les restaurateurs, proposent aussi des formules « brunchs » (viennoiseries, toasts, pancakes, bagels, boissons chaudes) ou « apéritifs » (planches de charcuteries et fromages, tartinables en conserve, bouchées, etc) qui peuvent se révéler intéressantes pour les commerces d’artisanat de bouche ou épiceries fines, à moindre coût. Ces solutions permettent de maintenir le lien avec les habitués, mais aussi de toucher de nouveaux clients qui seront ainsi fidélisés post-confinement.

Diversifier son offre

Le contexte sanitaire et les consignes qui en découlent obligent le consommateur à "penser son parcours" avant de sortir effectuer ses achats. Malgré tout, les français continuent d'accorder de l'importance aux produits de qualité et à la notion de plaisir, qui passe plus que jamais par la cuisine et la dégustation.
Les commerçants de bouche qui parviennent à se différencier sont ceux qui savent adapter leur offre au contexte : création de box spéciale fêtes des mères et pères par des pâtissiers / chocolatiers intégrant différents produits d'épicerie sucrée (pâtisserie, friandises, boîte de thé, confiture, biscuits, etc), paniers gourmands pour la consommation apéritive proposée par des charcutiers, fromagers, épiciers ou cavistes (boisson alcoolisée ou non, biscuits salés, fruits secs, fromages, charcuteries, tartinables)... les idées sont nombreuses.
Dans le cas des restaurateurs, les créations et livraisons de kits (burgers, ramens, pizzas, tacos, etc), permettant au grand public confiné de reproduire leurs recettes phares, ont fait leurs preuves et augmenté le capital sympathie des adresses en question !
Ce genre d'initiatives engendre un cercle vertueux entre acteurs du "bien manger" : le maintien de l'activité des distributeurs, restaurateurs et artisans de bouche, permet également de soutenir les producteurs de talent qui les fournissent.

Rester éthique et solidaire
Si dans cette période d'incertitude, il est impossible de prédire l'avenir, il est toutefois certain que les belles attentions, comme les plus intéressées marqueront les esprits. Comme pour chaque crise, les entreprises qui auront cherché à tirer profit de la situation seront pointées du doigt, tandis que les commerçants qui auront su rester éthiques seront applaudis.
Ainsi, sans visée opportuniste, il s'agit pour les distributeurs de faire preuve de solidarité, chacun à leur échelle. Ici encore les beaux exemples ne manquent pas : livraison de repas et gourmandises aux soignants ou aux plus démunis, distribution gracieuse des invendus pour éviter le gaspillage alimentaire, soutien aux producteurs en leur proposant de nouveaux débouchés pour écouler leurs stocks, etc.
Au delà de la réputation, tout l'enjeu réside dans le soutien à un système de production à la fois qualitatif et vertueux qui repose sur ces notions de bien manger !

Le concours Les Quintessences : la distribution à l’honneur
Pour cette édition 2020, Gourmet Selection poursuit son concours Les Quintessences. L’objectif est de proposer à ses visiteurs, les distributeurs de produits fins, de faire connaître et de mettre en valeur leur concepts et bonnes pratiques, afin de bénéficier d’une forte visibilité.
Cette distinction récompense les initiatives qui font briller la profession qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de commerces d’artisanat de bouche, de cafés, de restaurants… Dans ce contexte, plus que jamais, les distributeurs ont besoin de soutien et de reconnaissance !
Les inscriptions en ligne sont d’ores et déjà ouvertes à tous les profils du secteur, en France et à l’international et accessibles en cliquant ici.
Raphaële Marchal, journaliste et chroniqueuse culinaire, gourmet passionnée et chasseuse de bonnes adresses, aura de nouveau pour mission de présider le jury d’experts et d’élire puis de récompenser les meilleurs concepts.

Communiqué de presse - Avril 2020

Dossier thématique : le secteur des boissons

Télécharger le dossier

Gourmet Selection est LE salon de référence des produits d’épicerie fine et de leurs distributeurs. En 10 ans d'existence, ses équipes expertes ont pu observer les mutations des différents marchés sectoriels, le changement des habitudes de consommation, mais aussi les innovations produits qui ont marqué les tendances.
Les boissons, avec ou sans alcool, font partie des marchés les plus dynamiques et fortement marqués par les évolutions comportementales et la créativité des producteurs.

Force est de constater que les français sont fortement préoccupés par les problématiques environnementales et nutritionnelles influencés par l'apparition d'outils facilitant la compréhension (Yuka, Nutriscore, Open Food Facts, etc) et les différentes campagnes de sensibilisation. Ces nouvelles habitudes de consommation ont un véritable impact sur le secteur des boissons avec ou sans alcool. Recettes moins sucrées, augmentation des certifications (BIO, HVE, etc), intérêt pour les produits détox ou issus de productions artisanales et traditionnelles... le secteur des boissons a subi une véritable mue ces dernières années.
L'évolution des boissons sans alcool
Le marché des boissons rafraîchissantes non alcoolisées représentait en France 5,3 milliards d’euros en 2018 répartis entre 2,09 milliards d’euros pour les boissons gazeuses et 3,18 milliards d’euros pour les boissons non-gazeuses.
Sur ce marché, les eaux embouteillées maintiennent une croissance positive (+1,6 %) malgré un volume des ventes en baisse pour la première fois depuis 3 ans en 2019. Cette diminution s'explique par la prise de conscience environnementale des consommateurs et leur volonté de réduire leurs déchets plastiques. La gourde, a fait son grand retour en force pour devenir un indispensable en déplacement comme au bureau, tout comme les carafes filtrantes à domicile.
La consommation de jus de fruits ambiants continue de baisser en volume et en valeur et les ventes de soft drinks sont également en retrait, excepté pour les thés glacés et les boissons énergisantes. Le thé est la boisson détox préférée des français en raison de son faible taux de sucre et de sa naturalité avec une évolution du chiffre d'affaires à 355,2 millions d'euros (+18,5 %). Les boissons détox connaissent également un franc succès avec 59 % des français qui déclarent en consommer, les femmes et les millenials en tête de liste.
De nombreuses alternatives viennent peu à peu remplacer les sodas et autres boissons de grande consommation sur les étals et dans les placards des consommateurs :

  • Les boissons fermentées et ancestrales comme le kefir de lait ou de fruit, le kombucha, l'hydromel sont plébiscitées pour leurs bienfaits et répondent au désir de naturalité. Produites à partir de ferments et riches en probiotiques, elles permettent le renouvellement de la flore intestinale tout en boostant le système immunitaire.
  • Les boissons aux épices en shots vitaminés mais aussi des boissons chaudes aux effets anti-inflammatoires. Produites à base de gingembre, de citron, de curcuma ou de piment, elles promettent de véritables bienfaits pour la santé (détox, énergie, récupération). 
  • Les boissons végétales originaires d'Asie à base de soja, de noix de coco, de fruits à coque de céréales anciennes ou récentes, de graines et super-graines représentent des alternatives au lait de vache de plus en plus recherchées par les consommateurs. L'allergie au lait de vache, l'intolérance au lactose, le respect du bien-être animal et la recherche d'aliments plus naturels sont autant de critères qui jouent en leur faveur. 
  • Les smart-food, repas nutritionnellement complets sous forme de boisson suscitent également l'intérêt des jeunes actifs, des étudiants et des sportifs. 
  • Les vins, bières et spiritueux sans alcool font leur grande percée sur le marché. Avec la tendance du "dry january" et les préoccupations sanitaires et nutritionnelles des jeunes générations, ces boissons représentent de bonnes alternatives aux sodas et jus de fruits industriels, trop sucrés, lors des moments apéritifs. Plus travaillées et sophistiquées qu'il y a encore quelques années, elles séduisent une cible qui apprécie majoritairement les boissons alcoolisées mais qui souhaite réduire sa consommation, en conservant les rituels de dégustation et les façons de consommer (mocktails, verrerie, etc). Le nombre de consommateurs de bières sans alcool a presque doublé en deux ans avec une demande majoritairement féminine. 

Les boissons alcoolisées : entre tradition et innovation
Les boissons alcoolisées ont toujours le vent en poupe. En 2018, l'apéritif a été présent dans 7% des repas en France. 1 français sur 3 prend l'apéritif chaque semaine : ce sont 39 millions d'occasions de consommation par semaine, soit 2 milliards d'actes par an. Ce marché affiche une dynamique très positive le chiffre d'affaire de l'apéritif "liquide" s'élevant à 13,6 milliards d'euros.
Si le succès est toujours au rendez-vous, ce marché a tout de même subi des évolutions du fait des nouvelles habitudes de consommation jusqu'à créer de nouvelles tendances.

  • Le cidre revient en force

Boissons longtemps réservées aux crêperies, le cidre se modernise pour séduire des adresses plus tendances et branchées. D'abord apprécié dans les pubs outre-Manche comme une alternative à la bière, le cidre retrouve ses lettres de noblesse en France grâce à de jeunes entreprises qui décident de le dépoussiérer, comme les désormais célèbres Appie, Sassy ou encore Fils de Pomme. La boisson fait ainsi son grand retour au sein des épiceries fines et restaurateurs (des brasseries aux étoilés). Légère et désaltérante, elle offre une large palette de profils aromatiques et attire ainsi l'intérêt des gastronomes. En outre, le cidre bénéficie de cette étiquette de produit du terroir, souvent issu de production artisanale, traditionnelle et d'une certaine naturalité car issu de la fermentation de Pomme. Ce retour aux sources répond directement à l'intérêt grandissant des français pour le "Bien Manger".

  • Le vin se veut plus nature

Selon l'OIV, la France s’est classée en 2018 comme le premier exportateur mondial de vin en valeur avec 9,3 milliards d'euros exportés, l’export représentant 30 % de la commercialisation des vins français. Les marchés cœur de cible restent les Etats-Unis, suivis du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la Chine. Bien que toujours autant apprécié en France, le vin n'échappe pas à cette recherche constante de naturalité. Force est de constater l'augmentation des certifications, labels et autres signes distinctifs de bonnes pratiques :
- les vins issus de l'agriculture biologique, dont les ventes devraient doubler d'ici 2022
- les vins certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) c'est à dire dont l'exploitation viticole dans son ensemble répond au respect de bonnes pratiques environnementales (4 532 exploitations au 1er janvier 2020 avec un objectif de 50% des exploitations viticoles d'ici 2025)
- les vins sans sulfites ajoutés
- les vins natures ou issus de la biodynamie
- les vins vegan pour lesquels une colle végétale est utilisée en remplacement de la colle habituellement utilisée et pouvant être composée de blanc d'œuf, de poisson ou de caséine (particule contenue dans le lait)
- les vins faiblement alcoolisés 

Ces signes distinctifs ont pour objectif d'apporter plus de clarté au consommateur qui est lui-même en demande de produits plus sains et naturels pour sa santé et son bien-être, et plus respectueux de l'environnement. Enfin, il est intéressant de noter un intérêt grandissant des français, plus curieux et ouverts à la découverte, pour les vins étrangers et dits "du Nouveau Monde" (Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Amérique Latine, etc).

  • Les spiritueux inspirent et montent en gamme

Dans la catégorie des boissons alcoolisées, les spiritueux ont l'avantage de proposer de nombreuses perspectives de création et d'innovation. L'inventivité des producteurs, tout comme des mixologues permet au marché français de se redessiner tout en affichant une consommation stable de 2,2 litres par an et par personne. Les spiritueux représentent plus de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires en France dont près de la moitié est générée par l'exportation, portée par le cognac qui séduit les Etat-Unis et la Chine, mais aussi plus récemment la vodka.
Force est de constater un véritable engouement pour la mixologie : 1 français sur 2 déclare consommer des cocktails alcoolisés et 3 consommateurs sur 4 déclarent réaliser leurs créations à domicile. Ces chiffres soulignent une tendance durable du cocktail qui dépasse les frontières des établissements spécialisés pour investir les foyers d'amateurs.
Le rhum et le gin, stars des cocktails connaissent ainsi un véritable essor. Selon une étude IWSR, ces spiritueux pourraient connaître un taux de croissance annuel de plus de 5 % d'ici à 2022. Le secteur du gin est de plus en plus inventif avec une tendance sur le "rosé" et des notes travaillées et parfumées. Dans cette lignée, le reste des spiritueux et liqueurs de façon générale affiche également de belles perspectives de développement. Le whisky quant à lui reste le spiritueux le plus consommé en France (40 %), loin devant les anisés (20%). La tequila et le mezcal représentent des segments de produits en devenir : avec un pied dans l'imaginaire de la culture mexicaine et l'autre dans le vieillissement, ces spiritueux bénéficie d'une véritable liberté de création.
Enfin, ce secteur n'échappe pas à la tendance de la premiumisation. Toujours selon les prévision de l'ISWR, les gammes premiums tendent à se développer pour atteindre un taux de croissance estimé à 1,7 % à horizon 2022. Les spiritueux très haut-de-gamme quant à eux, devraient connaître un taux de croissance annuel de 5 % d'ici 2025 ! Ce phénomène s'explique notamment par l'émergence des "spiritueux craft" qui répondent aux demandes des consommateurs : dimension locale, origine et traçabilité des ingrédients, qualité du produit, production artisanale, etc.

  • La bière artisanale en effervescence

Toujours dans la lignée des nouvelles préférences de consommation, la bière artisanale est un secteur en pleine expansion avec une progression de 6 % par an depuis près de 6 ans. Elle représente 3 % du marché français, un chiffre qui devrait doubler d'ici un an, pendant que celui de la bière industrielle stagne.
En 2018, le flot de nouvelles microbrasseries n’a jamais été aussi fort : de 1100 à 1600 en un an. En 2017, le rythme de création était d'une tous les deux jours.
L'innovation est au cœur du processus de création et les brasseries artisanales ne cessent de rivaliser d'imagination. La blonde légère de soif, bien que toujours appréciée, laisse la place à d'autres créations plus goutues : directement liée à l'émergence des micro-brasseries, l'Indian Pale Ale (IPA) a connu un fort engouement ces dernières années pour s'installer durablement dans les gammes. Son avenir prometteur laisse entrevoir un bon potentiel d'évolution avec des sous-catégories : New England IPA (NEIPA), Double IPA (DIPA), au profil aromatique encore plus fruité. En plus de l'IPA, les ambrées, rousses et brunes de caractère comme les stouts irlandaises (milky stouts), retravaillées, séduisent le grand public à la recherche de nouvelles saveurs.
Enfin, la frontière entre la bière et les alcools plus forts est par exemple de plus en plus fine : créations infusées au whisky, brassage au porto, bières vieillies en futs de chêne. La bière trouve sa place dans les cocktails et de nouveaux types de brassage toujours plus innovants.
Zoom sur les tendances boisson à retrouver au salon Gourmet Selection

BACANHA
Fondé en 2013, Bacanha est un label spécialisé dans la création et fabrication de sirops bios d'excellence en région parisienne. La maison s'engage à travers une vision écologique permettant notamment de réduire l'impact des boissons en bouteille à usage unique. La gamme Brut par Bacanha offre une collection de sirops et liqueurs composés à partir de matières premières nobles rigoureusement sélectionnées (sucre pure canne bio, concentrés de fruits et arômes naturels.). Idéales pour agrémenter cocktail, mocktails, et lattés, les créations Bacanha promettent une puissance aromatique sans égal et des saveurs incontournables comme originales, fruitées, florales, herbacées ou gourmandes (grenadine, concombre, cookie, fraise, basilic, cacahuète, rose, pistache, etc).
ELIXIA
Créée en 1856 par Faustin Girardet, cette limonaderie a su maintenir tout au long de son histoire tradition et qualité. En 2000, la 6ème génération reprend l'activité et y apporte quelques nouveautés : une nouvelle image de marque, et la création de limonades aromatisées tout en préservant l'extraordinaire héritage de la maison. Elixia propose aujourd'hui une gamme de 6 références : limonade classique, limonade bio, limonade au chocolat, limonade aux feuilles d'or, limonade au cola et enfin les fameux Fairmin disponibles en rouge et blanc. Né de la rencontre de la limonade et du vin, Fairmin marque le retour d'une boisson populaire d'autrefois : le Blanc et le Rouge Limés. Une recette rafraîchissante et très faiblement alcoolisée mêlant authenticité et modernité !
GIMBER - Elu Best of 2019 Gourmet Selection (boissons non alcoolisées)
Gimber est l’alternative biologique à toute boisson alcoolisée. Ce concentré regorge du meilleur gingembre bio péruvien, de citrons, d’herbes, d'épices et de merveilles. En véritable shot bienfaisant, Gimber est gorgé de gingembre qui contient du gingérol, connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. Il favorise la digestion, abaisse le niveau de cholestérol et bien plus encore. 100% biologique et réalisé avec une sélection fine d’ingrédients, sans conservateur ou autre exhausteur de goût. Gimber offre une expérience unique en bouche et remplace aisément toute boisson alcoolisée grâce à sa nature aromatisée et son mordant épicé en finale. Les possibilités de dégustation sont multiples : nature en shot, allongé avec un peu d'eau fraîche, en cocktail, mocktail ou boisson chaude, intégré à des recettes sucrées comme salées.
CHÂTEAU CALISSANNE
En 2001, Philippe Kessler acquiert « Château Calissanne » et décide de restructurer le domaine, tant le vignoble que les oliviers et d’agrandir et de moderniser la cave de vinification et les chais de vieillissement afin d’améliorer la qualité des vins. Un travail méticuleux et une attention particulière sont apportés sur ce territoire. Aujourd’hui, son épouse Sophie Kessler-Matière et son fils Thomas poursuivent le travail entrepris et continuent la mise en valeur des deux vignobles, le Château Calissanne en A.O.P Coteaux d’Aix-en-Provence avec les fameux Clos Victoire et Rocher Rouge ; et le Domaine de la Clef de Saint-Thomas en A.O.C. Châteauneufdu-Pape avec ses deux cuvées, La Clef de St Thomas et Pierre Troupel. Attachés à leur terroir, ils sont engagés dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement. Grâce à leur travail responsable, le Château Calissanne a obtenu, début 2019, la certification « Haute Valeur Environnementale » de niveau 3 pour tous ses produits (vins et huiles d'olive).

Communiqué de presse - Avril 2020

Dossier thématique : les produits de la mer 

Télécharger le dossier

Les produits de la mer font partie de ces marchés dynamiques et porteurs, impactés par les évolutions comportementales et les nouveautés produits.

En 2018, le chiffre d'affaire des produits de la mer était de 2,23 milliards d'euros, à +2,7 %. Force est de constater que les français sont fortement influencés par les problématiques écoresponsables et nutritionnelles, ce qui s'explique notamment par l'apparition d'outils facilitant la compréhension (Yuka, Nutriscore, Open Food Facts, etc) et les différentes campagnes de sensibilisation. Ces préoccupations sont de véritables perspectives de développement pour les produits de la mer, qui bénéficient d'une image de produits sains et frais.
Les Français et les produits de la mer : entre éthique et santé

Les produits de la mer apparaissent comme un marché porteur : ils sont de plus en plus consommés pour des raisons environnementales (+50 % depuis 2012) et de sécurité alimentaire (13 % des consommateurs en 2018 contre 7 % en 2012).
En 2018, les Français consommaient en moyenne 34 kilogrammes de produits de la mer par an et par personne. Toutefois, seulement 34 % des Français consomment du poisson deux fois par semaine, conformément aux recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses). Ils sont donc bien loin derrière les Portugais (75 %), les Norvégiens (71 %) et les Espagnols (67 %).
Pour autant, les français ont acheté en 2018 pour 7,42 milliards d’euros de poisson (frais, surgelés...) dont 36 % de produits issus du traiteur réfrigéré. Au sein de cette catégorie, le saumon fumé reste dominant et représente 554 millions d'euros. La truite fumée, concurrente, arrive à la 4ème place (163 millions d'euros) derrière les crevettes, les gambas et le surimi en bâtonnets.
Si les baby-boomers ont été pendant longtemps les plus importants consommateurs en France, un nouveau cœur de cible apparaît. Baignés par les campagnes de sensibilisation sanitaires et environnementales, les Millennials (nés entre 1981 et 96) dépassent leurs aînés pour devenir les plus gros consommateurs, passant de 58 repas à 72 repas de produits de la mer par an entre 2013 et 2018.
Cette augmentation coïncide avec la démocratisation du sushi et autres spécialités à base de poisson cru (poke bowls, ceviches, etc), mais aussi les préoccupations grandissantes envers les aliments sains et nutritionnellement satisfaisants.
Aussi, dans une perspective flexitarienne, les produits de la mer sont bien mieux positionnés que la viande : 32 % des Français souhaitent augmenter leur consommation de produits de la mer, tandis que 36 % cherchent à manger moins de viande pour épargner la planète et leur santé. Le pescovégétarisme apparaît ainsi comme une bonne alternative pour les français désireux de tendre vers le végétarisme sans toutefois vouloir se cantonner définitivement à ce régime.

De façon logique, les labels qui étaient peu connus des consommateurs en France il y a encore deux ans, observent un formidable développement pour devenir un critère d'achat. MSC (Marine Stewardship Council), inconnu il y a deux ans, est aujourd'hui reconnu par plus de 35 % de la population, tandis que ASC (Aquaculture Stewardship Council) a connu une augmentation de 300 % de la sensibilisation pour être reconnu par 20 % de la population française. Les labels mieux implantés en France comme Label Rouge et "BIO", sont ceux maintiennent le plus fort impact sur la décision d'achat avec respectivement 62 % et 59 % des consommateurs qui déclarent que ces étiquettes comptent dans leurs choix en 2018. Cependant, les labels moins connus et plus spécialisés montent en puissance par rapport aux labels plus établis qui sont en perte de vitesse.
Enfin, l'image de l'aquaculture s'est considérablement améliorée entre 2016 et 2018. Le seul avantage reconnu des produits issus de l'aquaculture était jadis le bon rapport-qualité prix. 31 % des consommateurs français décrivaient les poissons d'élevage comme sains en 2018, pour 16 % en 2016. 40 % pensent que ces produits sont de bonne qualité, 27 % les classent dans les produits respectueux de l'environnement et 22 % du bien-être animal.
Les tendances produits : premium, sain, pratique

  • Le saumon fumé, dont le prix moyen a augmenté, voit ses volumes reculer. Le segment n'est plus aussi porteur avec un recul de 4,6 % en valeur et 5,9 % en volume. Ce phénomène s'explique par le prix moyen au kilo qui a continué d'accroître (+1,3 %) et les inquiétudes de l'opinion publique sur les conditions de production et l'impact environnemental. Comme pour beaucoup d'autres segments, les français vont préférer consommer moins de saumon mais mieux, en privilégiant des produits de haute qualité et répondant à un cahier des charge précis, justifiant ainsi un prix élevé.
  • La truite fumée prend des volumes au saumon fumé. Perçue comme moins grasse et plus accessible que le saumon, elle représente une alternative intéressante pour une consommation du quotidien. 37 % des personnes interrogées se tournent vers la truite pour "varier les menus" et 18 % assurent qu'elle est "bonne pour la santé". La facilité pour trouver de la truite française pèse aussi dans le choix des consommateurs, rassurés par l'origine. 
  • Le surimi ne fait plus recette : ses volumes sont en chute avec une baisse de 6,6% et il ne pèse plus que 255 millions d’euros. Les producteurs misent ainsi sur des recettes variées et plus qualitatives pour répondre à la demande des consommateurs, de plus en plus exigeants en matière de qualité gustative et de composition (à l'image su surimi de merlan bleu par exemple, plus charnu). 
  • Les produits du traiteur de la mer s'affichent comme un secteur en croissance globale, même si leur pénétration a diminué de 0,5 points par rapport à 2018, la fréquence d'achat et les niveaux restent en hausse. Ce succès s'explique par la dimension premium de ces produits, particulièrement prisés par les français. Pratiques, ils sont les compagnons idéals de l'apéritif : tartinables, tapas etc. À noter que l'apéritif a été présent dans 7 % des repas en France en 2018, 1 français sur 3 prend l'apéritif chaque semaine ce qui représente 39 millions d'occasions par semaine et 2 milliards par an. Une véritable aubaine pour ce secteur de niche ! 
  • La conserve de poissons reste l'achat n°1 des foyers français depuis des années avec une fidélité extrêmement stable. 94 % des ménages français ont acheté au moins une fois une conserve de la mer en 2018. Les conserves de thon sont toujours majoritaires dans les achats (54 %) et concernent 86 % des ménages, suivis des maquereaux (16 % des conserves totales). De même que pour les produits traiteur de la mer, les conserves sont particulièrement appréciées lors des apéritifs et ont l'avantage d'une plus grande facilité de conservation par rapport aux produits traiteurs réfrigérés (tartinables, sardines, etc). 

MAISON BARTHOUIL
Créée en 1929 et issue d’une famille de bouchers-charcutiers, la Maison Barthouil s’est d’abord spécialisée dans l'élevage de canards gras et la production de foies gras. C’est à la fin des années 30 que Gaston Barthouil, né aux bords des Gaves, et ayant passé toute son enfance au sein des cabanes et barques des pêcheurs de saumon, eu l’idée de fumer les premiers saumons de l’Adour. Novice dans le métier, il envoie dans les années 50 son chef de fabrication apprendre le métier à l'endroit où l’art du fumage est une tradition millénaire : au Danemark. C’est avec ce savoir-faire et ses fumoirs à l’ancienne que la Maison Barthouil fume toujours l’intégralité de sa production. Ces techniques ancestrales trouvent toutes leur justification dans le goût si particulier et subtil des saumons fumés Barthouil. En plus de ses spécialités de foie gras, caviar, boutargue et tartinables de la mer, la maison s'est ainsi spécialisée dans la production de saumons fumés sauvages (saumon de l'Adour, baltique, écossais, norvégien), mais aussi d'élevage et quelques références bios.

L'ATELIER DU POISSONNIER - Elu Best of 2019 Gourmet Selection

L'Atelier du poissonnier s'est donné pour mission de sublimer la conserve en apportant finesse et modernité en se spécialisant dans les tartinables en bocaux et les soupes de poisson, mollusques et crustacés. Elaborées de façon artisanale à partir de matières premières de grande qualité, la maison revisite les recettes traditionnelles et innove par des associations de saveurs originales. Ces conserves 100 % naturelles sont fabriquées sans conservateur ni épaississant. Les recettes proposent des associations aussi inédites qu'excellentes, tout gardant quelques références authentiques : tartinable de thon curry rouge et lait de coco, rillettes de bar à la truffe noire du Périgord, rillettes de maquereaux à la moutarde, rillettes de saint-jacques, cèpes et poivre du Penja, rillettes de lieu jaune, sarrasin et poivre de Sarawak, tartinable de hareng à l'andouille de Vire, etc. Conscient des nouvelles habitudes de consommation et enjeux nutritionnels, L'Atelier du Poissonnier n'hésite pas à adapter ses recettes en remplaçant par exemple les produits lactés par des alternatives comme le lait de coco. 

CAVIAR STURIA
Sturia est la marque phare du premier producteur français de caviar, Sturgeon. Pionnière dans l'élevage des esturgeons en France, la société créée il y a 30 ans près de Bordeaux, produit environ 18 tonnes de caviar chaque année qu'elle vend dans le monde entier. Ainsi, Sturgeon contribue au rayonnement de la gastronomie française à l'international. Implanté au coeur du berceau historique du caviar en France, Sturgeon dispose de 8 sites différents pour l’élevage d’esturgeons et la production de caviar : 7 fermes aquacoles et un atelier d’élaboration du caviar. L’élaboration du caviar est réalisée selon un savoir-faire traditionnel. Les grains sont délicatement tamisés à la main, lavés à l’eau claire, mélangés à du sel, puis mis en boîtes... Le processus de maturation se fait ensuite naturellement dans la chambre d’affinage. En plus de ses caviars, Sturia s'est également spécialisée sur les produits d'épicerie de la mer avec une offre de rillettes aux différentes saveurs, du tarama et de la poutargue.

Communiqué de presse - Avril 2020

Dossier thématique : épicerie sucrée 

Télécharger le dossier

Les produits d'épicerie sucrée font partie de ces marchés dynamiques, impactés par des phénomènes sociétaux évolutifs.
Le marché de l'épicerie sucrée : un petit plaisir responsable

Entre décembre 2018 et décembre 2019, les ventes totales des produits de ce secteur en France représentaient un montant d'environ 17 milliards d'euros, dont 5,38 milliards ont été réalisés grâce à la vente de produits du petit-déjeuner.
Le plaisir conserve une place centrale pour 88 % des français : s'agissant de biscuits, de gâteaux, bonbons et chocolats, les consommateurs montrent une certaine souplesse sur les teneurs en sucre et en gras.
Toutefois, le segment « diététique » : est celui qui a le plus progressé, avec un marché à 644 millions d’euros en 2017, en croissance de 9,3 % sur un an.
Les tendances produits : entre éthique et premium
Force est de constater que les français sont préoccupés par les problématiques éthiques et nutritionnelles, ce qui s'explique notamment par l'apparition d'outils facilitant la compréhension (Yuka, Nutriscore, Open Food Facts, etc) et les différentes campagnes de sensibilisation. Ces tendances impactent le marché.
L'épicerie sucrée se convertit progressivement à la BIO, au local et à la montée en gamme.
Les producteurs répondent à la tendance healthy et son besoin de naturalité. Dans cette mouvance, les marques sont de plus en plus nombreuses à valoriser le "sans sucres ajoutés" ou "réduit en sucres" et sans "sans huile de palme".
La BIO, comme pour tous les secteurs, est un segment extrêmement porteur pour les produits d'épicerie sucrée. Les consommateurs en quête de sens, plébiscitent également les spécialités issues du commerce équitable, le secteur ayant été précurseur en la matière. Qu'il s'agisse du café (51 % des ventes de la filière équitable en 2017) ou du cacao (12 %), les conditions de vie et de travail des planteurs sont de véritables critères d'achat, 80 % des produits issus du commerce équitable étant également labellisés BIO.
Ainsi, le café reste très bien positionné et continue de se valoriser grâce aux bonnes performances du café portionné mais aussi du café en grain. Son chiffre d'affaire a connu une augmentation de 6 % sur les cafés aromatisés et torréfiés.
Les spécialités locales et régionales ont une dimension rassurante et refuge pour les consommateurs, qui ont besoin de transparence et d'authenticité. Les français plébiscitent les produits fabriqués sur leur territoire et issus des meilleurs terroirs. Pour les séduire, les producteurs mettent en avant leur savoir faire et leur histoire à travers un "storytelling" lisible sur les packagings. L’appellation a ainsi fleuri sur quantité de références, avec une accélération en 2016, avec un véritable accent mis sur la région.
Dans ce cadre, les tartinables (miels, confitures et pâtes à tartiner) réalisent de belles performances. Ce marché pesait plus d'1 milliard d'euros en 2017, en France. Le chiffre d’affaires du marché du miel a ainsi grimpé de 4,5 % par rapport à 2016, avec une préférence des consommateurs pour les productions des régions françaises (Provence, Jura, etc) garantissant un certain niveau de qualité. Les pâtes à tartiner suivent de près avec +4,1 %, ce qui s'explique par le développement de références BIO, réduites en sucre et sans huile de palme. Enfin, les confitures ont vu leur chiffre d'affaire augmenter de 1,2 %, boostées par les recettes ancestrales et régionales, mais aussi des recettes plus originales (épicées, à base de légumes, etc).
Le "pur origine" a également un impact sur les spécialités à base de cacao, dont les propriétés organoleptiques sont de plus en plus étudiées et appréciées des gourmets, avec l'apparition d'un vocable comparable à celui du vin ("grand cru"). Le chocolat "bean to bar", littéralement, "de la fève à la tablette", est de plus en plus plébiscité et recherché par les consommateurs aguerris qui n'apprécient plus les chocolats trop gras ou sucrés. Ce principe consiste pour un maître artisan chocolatier, à aller sélectionner lui-même ses fèves au sein de plantations, puis à les torréfier pour créer son propre cacao plutôt que d'utiliser un cacao de couverture existant. Cette pratique a un impact considérable sur le goût, le cacao du chocolatier "bean to bar" étant ainsi une création exclusive.
Enfin, le vrac a la cote ! 37% des Français achètent des produits en vrac avec les fruits secs en figure de proue. En 2018, la distribution de produits en vrac, hors produits frais, a représenté 850 millions d’euros. Si ce marché reste de niche puisqu'il représente seulement 3 % des produits de grande consommation, les experts président qu'il pourrait peser 3 milliards d'euros en 2022, la préoccupation de réduction des déchets plastiques étant de plus en plus importante.
Zoom sur les tendances produits à retrouver sur le salon Gourmet Selection
GOULIBEUR
Le Broyé du Poitou Goulibeur est une véritable histoire de famille depuis 1976. Brigitte Arnaud-Boué, gérante de Goulibeur tient sa recette de Broyé de sa grand’mère Paulette dont le père Paul cuisait déjà son Broyé dans le four de la ferme, à l'occasion des fêtes de famille. La saveur de cette galette au beurre reste définitivement associée au goût de l'enfance. Convivial jusque dans son mode de dégustation original, le Broyé se partage d’un coup de poing sec, ainsi brisé les morceaux inégaux conviennent à tous les convives, des plus gourmands aux « petits estomacs » ! Reconnue par le label d'Etat "Entreprise du Patrimoine Vivant", Goulibeur perpétue cette tradition avec une recette inchangée depuis 100 ans. Moderne tout en restant authentique, la biscuiterie a diversifié sa gamme en développant diverses sortes de recettes de sablés et galettes au beurre sucrés et salés, sans colorants ni conservateurs. Responsable, elle a repensé ses packagings en proposant des sachets en kraft compostables et recyclables.
COMPTOIR DU CACAO
Chocolaterie familiale, Le Comptoir du Cacao, élabore des chocolats fins pure origine, pur beurre de cacao, dans la tradition du savoir-faire artisanal des maîtres chocolatiers. La fabrication et la mise en boîte sont effectuées au coeur du Gâtinais où se situe la chocolaterie. Le choix qualitatif des matières premières, la simplicité des produits guidée par l'excellence gustative et l'authenticité du concept sont la base de l'identité de Comptoir du Cacao. Tous les emballages naturels proviennent de différentes régions françaises spécialisées selon les types de fabrication et d’essences de bois : Vosges, Sologne, Jura, Bretagne. La gamme des pralinés feuilletés noisette, caramel beurre salé, pistache, café et coco, font la renommée de la maison, plusieurs fois primée.
MIEL ET MIELS® - Elu Best of 2019 Gourmet Selection
Dans leur écrin, tels des bijoux de créateurs, les élixirs Miel et Miels® jouent la transparence et portent la Nature aux nues ! Les apiculteurs et apicultrices à l’origine de Miel et Miels® sont avant tout des hommes et des femmes de passion. Depuis 1958, ces orfèvres ont décidé de se réunir pour protéger le fruit de leurs efforts communs, en créant la coopérative France Miel. Autour des mêmes engagements pour la qualité et le respect de la Nature, ils sont fiers de partager leur passion des abeilles et du miel et de garantir aux gourmands le meilleur, de la ruche au pot ! Délicatesse des parfums et noms enchanteurs, Miel et Miels® proposent plusieurs collections qui chacune, provoquera une émotion différente : miels de crus (miel de sapin des Pyrénées, miel de coriandre du Cher, etc), miels de terroirs (miel des forêts de Sologne, miel des bocages de Bretagne, etc) et mélanges de saveurs (mariage rose et miel, mariage matcha et miel, etc).
LA COUR D'ORGERES - Elu Best of 2019 Gourmet Selection
La Cour d’Orgères est une histoire de famille. Margareth et Pierre-Jan Indekeu, Maître Confiturier de France, ont transmis à leurs filles, Marie-Charlotte et Vérène, leur savoir-faire et leur passion du goût. Les confitures bretonnes de La Cour d'Orgères se déclinent en plus de 70 variétés. Cuites à l’ancienne, par petites quantités dans un chaudron en cuivre, elles sont préparées avec amour et les meilleures saveurs du marché. Durant la cuisson, les fruits sont délicatement remués à l’écumoire et à la cuillère en bois de hêtre. Leurs plus ? Le moins de sucre ajouté possible (des confitures presque sans sucre !), aucun colorant ni conservateur et des fruits sélectionnés avec soin pour leur excellente tenue gustative. La collection se divise en plusieurs gammes : les intemporelles (cerise, fraise, groseille, mirabelle, etc) et les créatives (ananas, coco, fève de tonka ; gelée de café, confit de muscadet aux algues et échalottes, etc).

Communiqué de presse - Avril 2020

Dossier thématique : le snacking

Télécharger le dossier

Le snacking fait partie de ces marchés dynamiques et porteurs, impactés par les évolutions comportementales et les nouveautés produits.
Force est de constater que les français sont fortement influencés par les problématiques écoresponsables et nutritionnelles, ce qui s'explique notamment par l'apparition d'outils facilitant la compréhension (Yuka, Nutriscore, Open Food Facts, etc) et les différentes campagnes de sensibilisation. Ces préoccupations, combinées à une accélération du rythme de vie, sont de véritables perspectives de développement pour les produits "snacking" à condition d'adapter l'offre vers des produits plus sains.
Un marché en plein essor
En 2018, le marché du snacking représente 9,6 milliards d’euros, un chiffre en augmentation par rapport aux années précédentes.
Le marché est représenté par 54 % de snacks ambiants, 38 % de snacks frais et seulement 8 % de snacks surgelés.
95% des foyers français ont acheté au moins une référence snacking au cours de l’année écoulée. Le nombre moyen d'actes d'achat est de 20 actes par an et le budget consacré s’élève à 3,9 € par occasion d’achat. Le cœur de cible de consommateurs est constitué en majorité d'actifs, au capital économique plutôt élevé, âgés de moins de 35 ans ou de 50 à 64 ans. Les foyers d'une personne sont surreprésentés.
34 % de la consommation de snacks est consacrée à l'apéritif et 20 % sont des repas. Concrètement qu’est ce que cela veut dire ?
L'apéritif a été présent dans 7 % des repas en France en 2018, 1 français sur 3 prend l'apéritif chaque semaine ce qui représente 39 millions d'occasions par semaine et 2 milliards par an. Une véritable aubaine pour ce secteur de niche !
L'accélération du rythme de vie pousse également les français à réduire le temps consacré aux repas du quotidien, en particulier pendant la pause déjeuner. Les snacks constituent alors l'alternative idéale pour un repas sur le pouce, bien que la demande soit de plus en plus exigeante quant aux qualités gustatives et nutritionnelles des produits.
Le secteur connaît une impressionnante croissance en volume qui s'élève à +10 %. Les trois principaux segments, salade repas, sandwich et box, ont vu leurs ventes augmenter de 2 à 6 % en valeur en 2019. Ce phénomène s'explique notamment par le fort développement du nombre de références en magasins (+4 %), ainsi que l'offre en elle-même qui se veut plus qualitative.
Selon les prédictions des experts Xerfi, après un bond de 40 % en valeur entre 2014 et 2018 (culminant à 2 milliards d’euros), les ventes des produits de snacking des rayons épicerie, traiteur frais et surgelés s’envoleront encore de 7 % par an d’ici 2021 pour frôler les 2,5 milliards d'euros.
Les tendances de consommation : sain et qualitatif
Le marché du snacking se divise sur plusieurs lieux de distribution : la restauration rapide, les commerces de proximité, les grandes et moyennes surfaces.

  • En ce qui concerne la restauration rapide, l'incontournable sandwich conserve la première place loin devant avec 43 % des actes d'achat. La pizza et le burger le rattrapent lentement en représentant respectivement 19 % et 13 % des actes d'achat. La cuisine ethnique culmine à 9 % devant le kebab qui atteint les 7 %. Les divers acteurs restant, (italien, café/pâtisserie, healthy et glace) se partagent 10 % des actes d'achat.
  • Les commerces de proximité- artisans de bouche, épiceries, etc - sont les circuits privilégiés de la consommation de snacks. Ils génèrent en effet 17,8 % des ventes. Leur part de marché sur cet univers est deux fois plus importante que sur la moyenne des produits de grande consommation !

Ces différents facteurs sont de très bons signaux pour le snacking dit "gourmet". Les formules déjeuner (salades, sandwichs, tartes chaudes, soupes, pâtisseries, etc) constituées de produits fins et gouteux ont la cote et sont de véritables leviers de croissance pour les distributeurs, restaurateurs et artisans du secteur.
Pour ce qui est des tendances produits, force est de constater que le critère nutritionnel entre de plus en plus en ligne de compte. Les régimes spéciaux (sans gluten, végan, végétarien, flexitarien…) gagnent du terrain et le snacking n’échappe pas à la tendance « veggie » avec l’essor des offres de repas à base de protéines végétales (fallafels, lentilles, boulghour, quinoa, etc).

  • Sur ces points, les salades paraissent les meilleures élèves et grandes gagnantes puisque leur poids représente 28,6 % sur le marché du snacking. Leaders incontestés, elles portent l'essentiel de la croissance avec 55,9 millions d'euros de gains additionnels.
  • Les spécialités équilibrées à base de poisson cru comme les sushis et les poke bowls, répondant à cette demande de produits perçus comme frais et sains, tirent également leur épingle du jeu. 
  • Les jus frais et smoothies, axés sur la tendance du végétal et salués pour leurs apports en vitamines, sont également prisés et pèsent sur la croissance du snacking.

L'offre snacking est également très développée sur l'apéritif "solide", instant de consommation prisé des français. Au sein de cette catégorie, le top 3 des segments ayant enregistré la plus forte progression en valeur sont : 

  • Les tartinables exotiques avec +17,9 %. L'engouement pour la gastronomie du Levant par exemple, entre parfaitement dans cette tendance. Ces spécialités répondent facilement aux exigences des consommateurs car elles conviennent aux régimes végétariens tout en restant très savoureuses et gourmandes : houmous, caviar d'aubergine, etc. 
  • Les olives fraiches avec +14,6 % . Incontournables des apéritifs, les olives ont toujours de beaux jours devant elles car elles répondent également à ce besoin de naturalité et de produits axés sur le végétal. La gastronomie méditerranéenne, en particulier italienne et grecque, est très prisée des français qui cherchent à retrouver les saveurs découvertes lors de leurs voyages à travers une sélection plus gourmet comme les olives de kalamata par exemple. 
  • Les saucissons et saucisses fraîches avec +12,8 % . Paradoxalement, ces spécialités charcutières restent finalement indissociables d'un apéritif traditionnel à la française. Avec l'émergence des régimes dits "flexitariens", les gourmets vont préférer réserver ce petit plaisir pour l'apéritif, en privilégiant les produits régionaux de qualité, issus du meilleur des terroirs. Consommer moins, mais mieux ! 

En outre, force est de constater un véritable engouement des Français pour les produits d'épicerie italienne qui sont en croissance de 8 %. Grâce aux démarches d'obtentions de labels et de certifications, les produits italiens répondent aux exigences des consommateurs : qualité gustative, engagements éthiques et responsables. La valorisation de produits premiums qui font rêver les français créent de la valeur sur le marché : produits truffés comme la tartufata ou encore pestos d'olives vertes et pistaches, faciles à intégrer au sein de recettes snacking gourmets ou en tartinables apéritifs.
Enfin, le challenge des produits du segment snacking sera d'assurer une transition alimentaire vers un modèle responsable. Face à des défis environnementaux de plus en plus prégnants, la conscience citoyenne progresse. Les produits snacking seront impactés par la vague "verte" avec le développement de références éco labellisées (BIO, MCS, ASC, etc) et locaux. Des solutions d'emballages plus écologiques devront également être pensées, notamment dans un but de réduction des déchets plastiques.
Zoom sur les tendances produits à retrouver sur le salon Gourmet Selection
MAISON NAJA 
Épiciers, torréfacteurs et négociants en fruits secs depuis trois générations, la famille Najarian cultive à la fois modernité et tradition. Autour d'un savoir-faire qui s'est affiné au fil des années et dans le respect de la qualité des produits, cette entreprise familiale fournit depuis 20 ans les plus grands noms de la gastronomie française et de l'hôtellerie de luxe sous ses marques Esprit gourmand et Naja. En France, Esprit Gourmand est aujourd'hui présente dans tous les palaces et dans 85% des 5 étoiles. La marque est une incontournable de l'apéritif des plus grands bars d'hôtels, mais aussi en chambre, avec une gamme dédiée au minibar. Forte de ce succès, la maison a décidé de développer une marque consacrée aux épiceries fines sous le nom de Maison Naja ( du nom de la 1ère épicerie ouverte à Marseille en 1944). Parfaits pour un apéritif ou un pique-nique avec des recettes plus gourmandes les unes que les autres (noix de cajou à la truffe noire, amande brute au piment d'Espelette,...), ces snacks sont également disponibles en version nature ou sucrée, pour une petite pause saine ou synonyme de retour en enfance (trois noix BIO, mélange Tyrol, noix de cajou caramélisée à la noix, arachide caramélisée, pâtes à tartiner).
MAISON AROSTÉGUY
L'histoire de la Maison Arostéguy est celle de la plus ancienne épicerie familiale de France. Celle des hommes de talents, découvreurs de saveurs, créateurs de mélanges d’épices, passionnés, généreux et sympathiques. Depuis 1875, cette famille s'est donnée pour objectif d'offrir des sensations et plaisirs gustatifs à travers sa sélection fine et pointue rassemblant les meilleurs produits du PaysBasque, mais aussi des 5 continents. Spécialités au piment d'Espelette, charcuterie Basque, fromages de brebis, tapas de la mer ou végétaux en conserve (gundillas, olives, piquillos, poulpes, moules, sardines) et bien d'autres délices, font la renommée de la gastronomie basque. Une cuisine aussi conviviale et chaleureuse que gourmande, parfaite pour les apéritif dinatoire ou intégrée dans des salades et sandwichs du terroir !
BERRY GRAINES
Jeune entreprise, Berry Graines est née de la volonté de Damien et Marion, tous deux ingénieurs agricoles, de proposer des "supergraines" d'origine française, tracées du champ à l'assiette, à haute valeur nutritionnelle et environnementale. L'objectif ? Allier une production commerciale à une éthique environnementale et sociale : création d’emplois locaux, promotion d'une alimentation saine et durable. Ce projet a germé au cours des voyages du duo, de l'Europe Centrale à l'Amérique du Sud et le démarrage a eu lieu en 2015 avec 5 hectares expérimentaux sur la ferme familiale. Aujourd'hui, Berry Graines compte plus de 30 agriculteurs partenaires et presque 500 ha de quinoa récoltés. Prometteuses, ces supergraines sont aujourd'hui stars des salades et petits plats préparés : quinoa, petit épeautre, lentilles vertes, lentilles corail, lin brun, pois cassés, pois chiches et mélanges. Fournisseur des restaurants de l'Assemblée Nationale et du Sénat, Berry Graines est le partenaire idéal des professionnels : vente en vrac, restauration, etc.
LE COMPTOIR DE MÉSSÉNIE
Amoureuse de la Grèce et de sa culture depuis ses études littéraires, Maud Marchal saisit l'opportunité de réaliser un volontariat culturel à Kalamata, dans le Sud du Péloponèse. La Méssénie la séduit tellement qu'elle décide à son retour en France de garder des liens étroits avec la Grèce en représentant la région à travers son patrimoine gastronomique et culturel. Après avoir proposé une sélection de produits sur les étals des marchés de quelques villes alsaciennes, elle investit la Halle du Marché du Canal couvert de Mulhouse où elle propose dégustations et animations. Son projet grandit et Maud développe son site Internet avec possibilité de commande et livraison en ligne pour satisfaire ses clients en dehors du Grand Est. Appliquant les objectifs d'une alimentation "bonne, propre et juste", elle valorise des produits de qualité, la plupart du temps BIO ou naturels et issus de petites productions. Tartinables, olives, fruits secs, produits de la mer et condiments... autant de délices révélateurs de l'art de vivre à la grecque et ce fameux régime méditerranéen, de plus en plus prisé par les français à l'occasion d'apéritifs avec les fameux mezzes, ou de repas sur le pouce (pitas garnis, etc).
CIAO GUSTO
Distributeurs de produits italiens gourmets, Ciao Gusto se positionne en ambassadeurs de ces petits producteurs qui, chaque jour avec grande passion, mettent leur savoir-faire au service de l’excellence et de l’innovation, dans le respect de la biodiversité et de la tradition. Ciao Gusto sélectionne des produits naturels, savoureux et exclusifs grâce à un ancrage permanent en Italie. Chaque produit est déniché, testé et approuvé par toute l’équipe, en suivant les principes du mouvement Slow Food. Ethique, Ciao Gusto à cœur de défendre une agriculture responsable, dans sa biodiversité et le bien-être animal, comme le fait et le dit si bien son producteur de mozzarella : « on ne fait pas de bon lait sans cajoler les bufflonnes ! ». La société distribue aujourd'hui dans toute la France une clientèle d'épiceries fines, de restaurants, de commerces BIO, etc qui s'intéressent essentiellement aux produits d'exception, à leur qualité et à leur origine. Antipastis, huiles et condiments, sauces, olives, produits de la mer et à la truffe, pâtes artisanales, riz et risottos préparés, gamme sucrée... autant de gourmandises pour faire saliver les gourmets !

Communiqué de presse - Avril 2020

Dossier thématique : assaisonnements et condiments

Télécharger le dossier

En 2019, le chiffre d'affaire des assaisonnements et condiments (incluant les vinaigrettes) s'élève à 2,21 milliards d'euros (+1,5 %). Les ventes en volume quant à elles, culminent à 1,09 milliards d'unités (- 0,3 %).
Les français et les condiments : entre simplicité et qualité

Sans surprise du fait des préoccupations environnementales et sanitaires des consommateurs, le segment BIO progresse et va même jusqu'à peser un quart du chiffre d'affaires des huiles d'olive. Les épices, herbes et mélanges connaissent une évolution similaire.
En 2018, les Français arrivaient en 3ème place des plus gros consommateurs d'épices d'Europe derrière les Allemands et les Belges. En seulement 10 ans, la consommation d'épices en France a augmenté de 30 %, une aubaine pour ce secteur de niche ! Les épices les plus appréciés des Français sont le poivre, suivi par le gingembre et la cannelle, très utilisée dans les desserts. La plus grande partie de la production est originaire d'Inde (76 %) avec des épices comme le curcuma ou encore le cumin, suivie par l'Indonésie réputée pour le clou de girofle ou la vanille.
Les productions 100 % françaises séduisent les consommateurs mais cohabitent avec d'autres origines prestigieuses : sel de Guérande ou de Camargue vs sel rose d'Himalaya ; Piment d'Espelette vs Paprika doux de Szeged ou Pimenton de la Vera ; vinaigre de cidre de Normandie ou de vin de Bourgogne vs vinaigre Balsamique de Modène, etc.
La simplicité d'usage et l'ajout d'accessoires intégrés sont de véritables arguments d'achat : stop-goutte pour faciliter le dosage, petite cuillère en bois pour affiner les doses. Ces détails additionnés changent la donne et créent la préférence.
Enfin, force est de constater un véritable engouement des consommateurs pour les produits d'épicerie italienne qui sont en croissance de 8 %%. Plus éduqués aux goûts italiens, les français souhaitent tendre vers l'authentique et retrouver les saveurs qu'ils ont découvertes lors de leurs voyages. La cuisine italienne quant à elle, est montée en gamme et s'est modernisée : elle se veut plus raffinée mais toujours en restant dans la simplicité avec la valorisation des produits bruts. Grâce aux démarches d'obtentions de labels et de certifications, les produits italiens répondent aux exigences des consommateurs : qualité gustative, engagements éthiques et responsables. La valorisation de produits premiums qui font rêver les français créent de la valeur sur le marché : produits truffés comme la tartufata ou encore pestos d'olives vertes et pistaches. La consommation apéritive, très prisée par les français représente un puissant levier de croissance.
Les tendances produits : premium, original, pratique

Les huiles représentent 968,4 millions d'euros de chiffe d'affaires en 2019 (+ 1,2 %). L'huile d'olive est extrêmement valorisée et représente 26 % du volume des huiles en volume pour 53 % en valeur, ce qui démontre un bon exemple de démocratisation de produit. Sur ce segment, les critères comptant le plus lors de l'acte d'achat sont la qualité, la traçabilité et le juste prix. Les huiles plus "originales" qu'elles soient gourmets (huile à la truffe, noisettes grillées), exotiques (piment, cacahuète, sésame, coco) ou encore bienfaisantes (cameline, lin, chanvre) sont un segment porteur. Les consommateurs, ouverts à la découverte de nouvelles saveurs, aux petits plaisirs gourmands, ou encore préoccupés par les problématiques nutritionnelles sont friands de ces innovations produits. Les producteurs doivent toutefois garder en tête l'accessibilité de ces références à travers de plus petits contenants que les huiles traditionnelles.
Les épices, herbes et mélanges sont le deuxième segment en valeur avec 284,7 millions d'euros de chiffre d'affaires (+3,2 %). Ce sont les mélanges qui affichent la plus forte progression en volume, reflet des attentes des consommateurs, à la recherche de solutions simples et savoureuses : currys, herbes de Provence, mélanges mexicains, etc. De même que pour les huiles, les consommateurs comptent sur des critères de bon rapport qualité-prix mais aussi sur les origines, rassurantes ou signes d'excellence (poivre de Kampot, vanille de Madagascar, etc).
Le chiffre d'affaires des vinaigres s'élève quant à lui à 160,2 millions d'euros (+4,3 %). Cette croissance est portée par les balsamiques qui représentent à eux seuls 55,5 millions d'euros (+4%) et les cidres (16,3 millions d'euros et +6,6). Les innovations produits comme les références à la pulpe de framboise, à la cerise ou à la mangue, rencontrent un joli succès sur les étals et dans les placards des français car ils permettent de rehausser des recettes salées, mais font aussi sensation dans des pâtisseries et autres desserts.

Communiqué de presse Annonce Salon 2020 

Le rendez-vous des distributeurs de produits fins 2020 arrive les 13-14 Septembre Porte de Versailles.

Télécharger le communiqué de presse

Communiqué de presse Les Quintessences Alsace - Septembre 2019

Salon Gourmet Selection : un commerce alsacien récompensé dans le cadre du concours Les Quintessences

Depuis sa première édition en 2009, Gourmet Selection s'est positionné sur la mise en avant de produits premium à destination des épiceries fines et des métiers de bouche avec une ambition claire : devenir le lieu de référence pour faire se rencontrer producteurs et distributeurs.
Pour ses 10 ans, le salon a décidé de mettre en valeur les professionnels passionnés qui ne sont autres que les meilleurs ambassadeurs des produits fins, ceux qui les sélectionnent, qui les présentent et les font connaître à leur clientèle : les distributeurs, au travers d’un nouveau concours.
Baptisé Les Quintessences, il a été présidé par la blogueuse et chroniqueuse culinaire, Raphaële Marchal qui, avec son jury d’experts, a décrypté et analysé les différents concepts d’épiceries fines pour départager les différents candidats.

1 commerce alsacien fait partie des lauréats : Le Sourire du Gourmet, Obernai (67)

Les Quintessences : la distribution à l’honneur

Les canaux de distribution necessent d’évoluer et la concurrence est bien présente. Tous sont à l’affût des meilleurs concepts et innovent pour dynamiser leur point de vente, mais aussi répondre aux aspirations de leur clientèle. Par leurs initiatives, ils soutiennent le travail de tous les producteurs en mettant en valeur les beaux produits et en contribuant à les faire connaître.

Avec son jury composé d’experts et de professionnels, Raphaële Marchal a eu pour mission d’élire les initiatives les plus innovantes et audacieuses du secteur parmi quatre catégories : point de vente (organisation d’événements, animations…), digital (drive to store, click and collect, e-commerce, etc), décoration/concept et éthique (initiatives éco-responsables, économie sociale et solidaire, anti-gaspillage, etc).

Un lauréat alsacien

5 lauréats, parmi les 50 candidats concourant, ont été récompensés lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue lors du Salon Gourmet Selection à Paris Expo Porte de Versailles, le lundi 23 septembre à 10h00. Un commerce alsacien fait partie des grands gagnants de cette première édition !

Le Sourire du Gourmet, Obernai (67) – Catégorie digital

Cette épicerie fine propose une sélection de produits très pointus, modernes et chics : sucrés, salés, cave, accessoires, mais réalise également de magnifiques paniers gourmands à offrir.  Au-delà de la qualité de sa gamme, Le Sourire du Gourmet a su se saisir du digital pour ouvrir le champ des possibles sur le point de vente, comme en ligne. Le site internet du commerce dispose d'un design moderne, ludique et rendant l'expérience de navigation agréable. Il propose également un service de livraison et de vente en ligne, mais aussi un dispositif "drive to store" grâce au click and collect. Connecté, pointu et tendance ! 

« Je suis touchée par ce prix qui est une véritable récompense de mon travail au quotidien depuis deux ans. Le Sourire du Gourmet incarne ce plaisir, cette passion du contact avec les producteurs, les fournisseurs, mais aussi toute cette notion de transmission de leur savoir-faire et de leur histoire aux clients. » Emmanuelle Haendler, Le Sourire du Gourmet

Communiqué de presse Les Quintessences Bourgogne - Septembre 2019

Salon Gourmet Selection : un concept bourguignon récompensé dans le cadre du concours Les Quintessences

Depuis sa première édition en 2009, Gourmet Selection s'est positionné sur la mise en avant de produits premium à destination des épiceries fines et des métiers de bouche avec une ambition claire : devenir le lieu de référence pour faire se rencontrer producteurs et distributeurs.
Pour ses 10 ans, le salon a décidé de mettre en valeur les professionnels passionnés qui ne sont autres que les meilleurs ambassadeurs des produits fins, ceux qui les sélectionnent, qui les présentent et les font connaître à leur clientèle : les distributeurs, au travers d’un nouveau concours.
Baptisé Les Quintessences, il a été présidé par la blogueuse et chroniqueuse culinaire, Raphaële Marchal qui, avec son jury d’experts, a décrypté et analysé les différents concepts d’épiceries fines pour départager les différents candidats.

1 concept bourguignon fait partie des lauréats avec la distinction honorifique du « Prix du Jury » : Pyneau Prunutz, à Auxerre (89) !

Les Quintessences : la distribution à l’honneur

Les canaux de distribution necessent d’évoluer et la concurrence est bien présente. Tous sont à l’affût des meilleurs concepts et innovent pour dynamiser leur point de vente, mais aussi répondre aux aspirations de leur clientèle. Par leurs initiatives, ils soutiennent le travail de tous les producteurs en mettant en valeur les beaux produits et en contribuant à les faire connaître.

Avec son jury composé d’experts et de professionnels, Raphaële Marchal a eu pour mission d’élire les initiatives les plus innovantes et audacieuses du secteur parmi quatre catégories : point de vente (organisation d’événements, animations…), digital (drive to store, click and collect, e-commerce, etc), concept/décoration et éthique (initiatives éco-responsables, économie sociale et solidaire, anti-gaspillage, etc).

Un lauréat bourguignon

5 lauréats, parmi les 50 candidats concourant, ont été récompensés lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue lors du Salon Gourmet Selection à Paris Expo Porte de Versailles, le lundi 23 septembre à 10h00. Un concept bourguignon fait partie des grands gagnants de cette première édition, en dehors des catégories prédéfinies, en tant que véritable coup de cœur du jury !

Pyneau Prunutz, Auxerre (89) – Prix du Jury

Pyneau Prunutz est une épicerie fine 100% bourguignonne née de la volonté d'Aymeric, 28 ans seulement, de dépoussiérer, de mettre en avant et surtout de faire rayonner les produits d'exception dont regorge la région. Même si les vins et les escargots bourguignons trônent sur les meilleures tables du monde, il reste une multitude de produits du terroir encore méconnus du grand public. En plus de proposer une courte gamme de produits locaux (escargots, jambon persillé, moutarde, miel, vins de Bourgogne, époisses...), Aymeric prépare chaque jour de délicieuses gougères fraîches, reines de l'apéritif bourguignon ! Concept ambulant, Pyneau Prunutz est présent sur les marchés régionaux, mais a aussi ouvert son petit point de vente à emporter avec espace de dégustation en terrasse place Saint-Nicolas, à Auxerre. Un projet audacieux promis à un bel avenir !

« Cette récompense est une formidable opportunité de visibilité pour me faire connaître, ce qui est très important pour tout commerce, mais d’autant plus pour une jeune société comme la mienne. C’est une véritable reconnaissance de mon travail et un honneur ! Gourmet Selection est un très beau salon qui m’a aussi permis de rencontrer de potentiels futurs fournisseurs et d’avoir une réflexion sur mon activité et mes projets de développement. » Aymeric Luczkiewicz, Pyneau Prunutz

Communiqué de presse Les Quintessences Bretagne - Septembre 2019

Salon Gourmet Selection : deux commerces bretons récompensés dans le cadre du concours Les Quintessences

Depuis sa première édition en 2009, Gourmet Selection s'est positionné sur la mise en avant de produits premium à destination des épiceries fines et des métiers de bouche avec une ambition claire : devenir le lieu de référence pour faire se rencontrer producteurs et distributeurs.
Pour ses 10 ans, le salon a décidé de mettre en valeur les professionnels passionnés qui ne sont autres que les meilleurs ambassadeurs des produits fins, ceux qui les sélectionnent, qui les présentent et les font connaître à leur clientèle : les distributeurs, au travers d’un nouveau concours.
Baptisé Les Quintessences, il a été présidé par la blogueuse et chroniqueuse culinaire, Raphaële Marchal qui, avec son jury d’experts, a décrypté et analysé les différents concepts d’épiceries fines pour départager les différents candidats.

2 commerces bretons font partie des lauréats : L’Épicerie du Porche à Acigné (35) et Au Temps des Cerises à Chateaubourg (35).

Les Quintessences : la distribution à l’honneur

Les canaux de distribution necessent d’évoluer et la concurrence est bien présente. Tous sont à l’affût des meilleurs concepts et innovent pour dynamiser leur point de vente, mais aussi répondre aux aspirations de leur clientèle. Par leurs initiatives, ils soutiennent le travail de tous les producteurs en mettant en valeur les beaux produits et en contribuant à les faire connaître.

Avec son jury composé d’experts et de professionnels, Raphaële Marchal a eu pour mission d’élire les initiatives les plus innovantes et audacieuses du secteur parmi quatre catégories : point de vente (organisation d’événements, animations…), digital (drive to store, click and collect, e-commerce, etc), concept/décoration et éthique (initiatives éco-responsables, économie sociale et solidaire, anti-gaspillage, etc).

Deux lauréats bretons 

5 lauréats, parmi les 50 candidats concourant, ont été récompensés lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue lors du Salon Gourmet Selection à Paris Expo Porte de Versailles, le lundi 23 septembre à 10h00. Deux commerces bretons font partie des grands gagnants de cette première édition !

L'Epicerie du Porche, Acigné (35) – Lauréat de la catégorie « Point de vente »

Cette épicerie fine propose une très large gamme de produits : épicerie salée et sucrée, crèmerie et produits frais, fruits et légumes BIO, boissons, cave, thés et cafés. Au-delà de sa gamme de produits très complète, ce lauréat se distingue par sa terrasse, propice à une consommation sur place, mais aussi de par son concept de "Portes Ouvertes", journées au cours desquelles les clients ont l'occasion de rencontrer leurs producteurs partenaires et de déguster leurs produits. Convivialité, transparence et animation sur le point de vente sont les atouts phares de l'Epicerie du Porche : plus qu'un commerce, un véritable lieu de vie !

« C’est un véritable privilège de recevoir un prix, un gage de reconnaissance de la part de la profession et cela nous encourage et nous montre que nous avons fait les bons choix. Cette distinction rend aussi hommage à nos clients et à nos fournisseurs ! » Stéphanie et Alain Gautier, L’Epicerie du Porche.

Au Temps des Cerises, Chateaubourg (35) – Catégorie « Éthique »

Cette épicerie propose une très large gamme de produits : frais, boissons, épicerie sucrée, épicerie salée, pain et même produits de beauté ! Au-delà de cette diversité de l'offre, Au Temps des Cerises se démarque par son engagement : tous les produits sont locaux, une majorité sont issus de l’agriculture biologique, de l’artisanat, une grande importance est accordée au vrac (thé, café, gourmandises et gâteaux). L'épicerie fait également office de salon de thé, propose des petites formules déjeuner, organise des ateliers, mais aussi un "brunch des producteurs". Une épicerie éthique mais aussi polyvalente !

« Cette distinction me touche car il y a un an, j'étais dans la préparation de l'ouverture de ma boutique. J'ai osé franchir un cap en changeant radicalement de vie professionnelle. Pendant plus de 10 ans, j'ai été au service du public en tant qu’infirmière. Aujourd’hui, je suis au service de mes clients pour proposer à la boutique et au salon de thé, des gourmandises qui participent, je l'espère, à leur bonheur. Je suis d’autant plus touchée car il s'agit de la catégorie ETHIQUE, et l'éthique c'est ce que je vise tous les jours lorsque je recherche des produits de qualité, dans ma relation avec mes clients, avec mes producteurs. J'ai pensé à ma famille et à mes origines, à mes grands-parents paysans, à ma mère qui m'a inculqué les valeurs humanistes, le respect de la terre, de la saisonnalité. » Emilie Hautbois, Au Temps des Cerises

Communiqué de presse Île-de-France - Septembre 2019 

Télécharger le communiqué de presse

Gourmet Selection expose le meilleur de nos régions : L'Île-de-France mise à l’honneur

L’Ile de France, plus communément appelée la Région Parisienne, a toujours été la terre de loisirs des Rois de France et dans sa grande diversité de paysages, de forêts et de champs se cultivent discrètement de petites douceurs. Ainsi, de la cerise de Montmorency aux champignons de Paris, en passant par le brie, la région produit des aliments essentiels et raffinés.

Pour sa nouvelle édition, le salon Gourmet Selection, le salon de l’épicerie fine et du bon goût, lui dédie une belle visibilité à travers plusieurs producteurs locaux, les 22 et 23 septembre prochains. Gourmet Selection fait la part belle à cette région qui place la gastronomie au rang de 8ème art pour y dénicher les meilleurs produits et nouveautés.

Un tour d’horizon de quelques producteurs franciliens…

Les Rouleaux Phébée : https://www.phebee.fr/

Le goût authentique du fruit !

Ni un fruit sec, ni une pâte de fruit, le rouleau de Phébée possède néanmoins deux points communs avec eux : il est déshydraté à basse température afin de conserver sa saveur et sa couleur naturelle pendant une année et se révèle tendre et fondant à la fois !

Composé à 80 % de fruits et de texturants naturels, le rouleau de Phébée est un produit sain, riche en fibres et peu calorique pour une gourmandise sucrée (255 kcal pour 100 g). L'absence de sucre ajouté ainsi que son procédé de fabrication spécifique, lui confère le goût authentique du fruit en bouche, et ce, sans ajout d’arôme.

La fabrique de confiseries Médicis Paris : https://www.medicis.fr/

Une saga familiale sur trois générations

En 1952, Pierre Charnay créé la fabrique de confiseries Médicis à Lyon. Peu de temps après, la fabrique s'installe à Saint-Maur en région parisienne, et c'est en famille qu'ils continuent à assurer la production de dragées.

Médicis Paris propose à sa clientèle deux gammes de confiseries : la gamme Célébrations, des produits d’exceptions pour les moments exceptionnels et le Jardin Cacao, des recettes à base de chocolat à offrir ou pour se faire plaisir au quotidien.

Régulièrement de nouvelles saveurs viennent s’ajouter aux plus classiques.

Les gourmandises de Sophie M : https://www.sophie-m.com/

Petits bonheurs à croquer

Sophie-Emmanuelle aime animer les anniversaires, mariages et autres cérémonies en personnalisant de petites attentions gourmandes que les convives peuvent conserver en souvenir. Chemin faisant, c'est par le bouche-à-oreille que son activité se fait connaître et devient alors son activité principale.  La marque Sophie M (aime) nait en 2007 en même temps que la société Tasty France qui la distribue. Le succès est immédiat avec notamment ses collections du « Petit ourson guimauve ».

Depuis, Sophie M a élargi sa gamme de gourmandises Made in France, toujours présentées dans des packagings originaux et soignés qui donnent envie « de ne presque pas y toucher » : Petits-beurre chocolat ou fraise, crêpes dentelle, cookies, caramels ou encore nougats.

Chocolat Chapon : http://www.chocolat-chapon.com/

Chocolatier – Fabrique de Cacao

Depuis 1986, Patrice Chapon évolue dans l’univers des desserts et principalement du chocolat. Titulaire d’un CAP pâtissier, il commence à vendre ses chocolats en faisant du porte à porte dans les confiseries parisiennes et ouvre en 2001 sa première boutique.

En véritable explorateur, il parcourt le monde à la recherche des meilleures fèves de cacao. Il fait partie de la famille des « rares torréfacteurs » de cacao à suivre le concept de « Bean-to-bar », c’est-à-dire maîtriser parfaitement l’ensemble de la chaine de production, de la visite des plantations, en passant par la sélection des fèves… jusqu’à la fabrication de la tablette de chocolat.

Mr Chapon aime transmettre le plaisir : par le parfum, le goût, mais également au travers du toucher. Il met ainsi à disposition de ses clients un panel de chocolat en tablette, en sable, en petits cailloux…

La fabrique innove également en proposant le Bar à Mousses aux chocolats, marque déposée, inaugurée à l’occasion du Salon du Chocolat en 2006.

Les assaisonnements BRIARDShttp://www.moutarde-de-meaux.com/boutique-produits.php

La plus pure tradition des siècles passés

En 1949, la société BRIADS reprend la fabrication de la moutarde de Meaux® Pommery®, marque déposée dont l’origine remonte à 1632, dans la plus pure tradition des siècles passés. Elle suit alors fidèlement la recette, en sélectionnant toujours des ingrédients de qualité, et conserve le procédé de fabrication originel afin de perpétuer l’authenticité du produit.

La qualité du pot en grès utilisé, matériau des plus naturels, lui permet de conserver le condiment pour son exportation dans plus de 30 pays.  

L’entreprise s’est diversifiée et propose aujourd’hui, des dizaines d’autres saveurs : moutarde aux figues, cranberries, piment d'Espelette, fines herbes, citron et basilic, poivre Voatsiperifery, truffe, miel, cognac…, une nouvelle marque Petits Gourmets en pot de verre, ainsi que des vinaigres.

Les cidres Sassyhttp://www.maison-sassy.com

La première marque contemporaine de cidres made in France

Pierre-Emmanuel et Xavier ont grandi ensemble en Normandie. Amis depuis leur enfance, ils ont envie de remettre au goût du jour : le Cidre, la première boisson alcoolisée consommée « par tout jeune normand qui se respecte ».

Poussés par le désir de promouvoir un produit artisanal français de qualité supérieure et leur désir d’un retour aux sources, ils souhaitent revaloriser cette boisson quelque peu oubliée, malgré ses nombreuses qualités énergétiques et gustatives, et ce, de façon résolument moderne !

Encadré par un maître chai au savoir-faire reconnu, les associés aboutissent à leur projet en commercialisant une large variété de cidres tels que : L'inimitable, Le vertueux, L'angélique… et en proposant des recettes de cocktails originales à base de cidre !  

Chic des Plantes ! https://www.chicdesplantes.fr/fr/

L’infusion réinventée. Infusez, buvez, adorez !

Créée en 2015, la marque Chic des Plantes ! nait d’une simple envie de bouleverser les codes du marché des infusions et de réveiller le gourmand et l’esthétisme d’un produit souvent perçu comme archaïque ; et cela, dans une démarche éco-responsable où les plantes sélectionnées sont 100 % bio.

Chic des Plantes ! ne fait aucun compromis sur la qualité et la transparence de la provenance des plantes, ni de concession au niveau du goût et des réels bénéfices pour l’organisme. Elle privilégie les producteurs et fournisseurs français et promeut des packagings biosourcés, biodégradables et compostables pour être en accord avec ses valeurs.

L’entreprise s’impose comme une marque de transmission et de savoir-faire qui remet à l’honneur le goût sans besoin d’arôme ajouté et les bénéfices des plantes infusées.

10 ans de Gourmet Sélection : les distributeurs mis à l’honneur

Nouveauté cette année à l’occasion du 10ème anniversaire du salon : Le concours Les Quintessences !Cette distinction a pour objectif de mettre en valeur les distributeurs de produits fins qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants, et de récompenser les initiatives qui font briller la profession. Présidé par la chroniqueuse et blogueuse culinaire Raphaële Marchal, ce concours est une véritable opportunité de visibilité et de reconnaissance pour les établissements de la région !

Rendez-vous l'année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Communiqué de presse Bretagne - Septembre 2019 

Télécharger le communiqué de presse

Gourmet Selection expose le meilleur de nos régions : La Bretagne mise à l’honneur

La région Bretagne regorge de saveurs authentiques et de savoir-faire ancestraux qui se transmettent de génération en génération. Pour sa nouvelle édition, le salon Gourmet Selection, le salon de l’épicerie fine et du bon goût, lui dédie une belle visibilité à travers plusieurs producteurs locaux, les 22 et 23 septembre prochains.
Gourmet Selection fait la part belle à cette région qui fleure bon les embruns et l’iode pour y dénicher les meilleurs produits de la mer et les incontournables confiseries et biscuits bretons.

Un tour d’horizon de quelques producteurs de la côte Bretonne… 

La Compagnie Bretonne : https://www.lacompagniebretonne.fr/

Une conserverie traditionnelle familiale

La Compagnie Bretonne, installée sur le port de Saint-Guénolé à la pointe sud-ouest du Finistère, est spécialisée dans la fabrication de conserves traditionnelles de produits de la mer, aux recettes variées, créatives et équilibrées : sardines, thon, maquereaux, rillettes de poisson, plats cuisinés, etc. Dotée d’un réel savoir-faire historique familial du travail du poisson issu de trois générations depuis 1920, La Compagne Bretonne maîtrise totalement toute la chaîne de fabrication artisanale. De la sélection de matière première de qualité, à l’élaboration des conserves en passant par la création de recettes, elle valorise les produits de la mer dans le respect des saisons de pêche en conservant son savoir-faire traditionnel familial.

La Maison Lucas : https://www.maisonlucas.com/

Un saumon fumé de qualité depuis 1970

Fondée en 1974 par Françoise et Michel Lucas, l’histoire de la Maison nait au restaurant La Criée, installé en face du marché aux poissons de Quiberon. 40 ans plus tard, trois des fils Lucas choisissent de perpétuer l’histoire familiale en reprenant chacun une partie de la structure. La Maison Lucas propose aujourd’hui un restaurant avec Fanch, une poissonnerie avec Gurvan, des ateliers de fumaison et une tournée de marché locale avec Erwan. L’exigence est au cœur des engagements de la maison. La salaison est exclusivement réalisée avec du sel de Guérande, à travers un procédé artisanal dit « à sec ». Tous les poissons sont fumés en fumoir traditionnel à la sciure de hêtre vert de la région. Enfin, le tranchage est réalisé à la main, ce qui assure un travail soigné et offre de belles tranches de qualité.

La Cour d’Orgères : https://www.lacourdorgeres.com/

L’aliment phare du petit déjeuner à la française

La Cour d’Orgères, installée à Quiberon, est une histoire de famille qui dure depuis plus de 40 ans. Margareth et Pierre-Jan Indekeu, Maître Confiturier de France, ont transmis à leurs filles, Marie-Charlotte et Vérène, leur savoir-faire et leur passion du goût. Toutes les confitures artisanales de La Cour d'Orgères sont élaborées avec des ingrédients d'exception pour que gourmandise rime avec perfection. Cuites au chaudron, à découvert et par petites quantités, les confitures artisanales sont préparées avec les meilleurs fruits, sans ajout de colorant ni de conservateur et avec un minimum de sucre. Les produits de la maison sont reconnaissables grâce à leurs packagings sophistiqués et décalés, à leurs étiquettes écrites à l’encre violette et à leurs packagings élégants.

La Maison d’Armorine : https://www.maison-armorine.com

Les célèbres sucettes au caramel, les « Niniches » mais pas que !

Confiseur, chocolatier, biscuitier et confiturier breton La Maison d’Armorine est une maison familiale qui perdure depuis plus de 70 ans, soit trois générations. Elle s'inspire des anciennes recettes de nos grand-mères bretonnes pour créer toute une gamme de douceurs sucrées. La Maison d’Armorine conserve des procédés de fabrication ancestraux dans les chaudrons de cuivre et propose une large palette de caramels au beurre salé. Tout a commencé par les célèbres « Niniches », sucettes au caramel, spécialité aujourd’hui référencée au patrimoine culinaire de France. Vont ensuite se décliner les produits comme le Salidou® et sa Crème de Salidou®, des bonbons au fruits, des sablés bretons cœur caramel, etc. 

10 ans de Gourmet Sélection : les distributeurs mis à l’honneur

Nouveauté cette année à l’occasion du 10ème anniversaire du salon : Le concours Les Quintessences !Cette distinction a pour objectif de mettre en valeur les distributeurs de produits fins qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants, et de récompenser les initiatives qui font briller la profession. Présidé par la chroniqueuse et blogueuse culinaire Raphaële Marchal, ce concours est une véritable opportunité de visibilité et de reconnaissance pour les établissements de la région !

Rendez-vous l'année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Communiqué de presse Grand Est - Septembre 2019

Gourmet Selection expose le meilleur de nos régions : L'Alsace mise à l’honneur

La région Grand Est regorge de saveurs authentiques et de savoir-faire ancestraux qui se transmettent de génération en génération. Pour sa nouvelle édition, le salon Gourmet Selection, le salon de l’épicerie fine et du bon goût, lui dédie une belle visibilité à travers plusieurs producteurs locaux, les 22 et 23 septembre prochains.
Gourmet Selection fait la part belle à ce territoire qui fleure bon le pain d’épices et les étendues verdoyantes entrecoupées de vignes ou de sapins, pour y dénicher les meilleurs produits artisanaux : bières, condiments et autres gourmandises, ainsi que l’une des eaux les plus pures de France.   
Le palais des visiteurs-distributeurs se laissera sans aucun doute séduire par ces délices !

Un tour d’horizon de quelques producteurs de la région Alsace... 

La Brasserie Meteor : https://www.brasserie-meteor.fr/ 

Brasserie familiale et indépendante depuis 1640

Créée il y a près de près de 4 siècles et implantée à Hochfelden dans le Bas-Rhin en Alsace, la Brasserie Meteor est le plus ancien site brassicole de France. À sa tête, la famille Haag, depuis huit générations.

Ici, le respect du savoir-faire ancestral des brasseurs perdure, ce qui n’empêche pas la brasserie de sans cesse innover avec une bonne dose de créativité sortie tout droit de son Meteor Lab. La Brasserie Meteor propose aujourd’hui plus de 200 références dont une bière BIO, développéeavec du houblon alsacien Barbe Rouge.

Depuis l’Automne 2016, la brasserie propose le circuit touristique et scénographié de La Villa Meteor, au sein de la demeure familiale attenante,afin de partir à la découverte de la fabrication de la bière et de l’histoire de la brasserie.  

Le Domaine des Terres Rouges http://www.domaine-terres-rouges.com

Fabricant et créateur de moutardes, raiforts, huiles et vinaigres d’exception

Fondée en 1990 par des artisans distillateurs à Collonges-la-Rouge, en Corrèze, Domaine des Terres Rouges, tire son nom des vieilles pierres rouges de cette cité médiévale. L’entreprise se spécialise dans la création et la fabrication de moutardes parfumées aux arômes du terroir de Nouvelle-Aquitaine : truffe, figue, piment d'Espelette, etc.

En 2015, le Domaine des Terres Rouges déménage dans la région Grand Est, en Alsace, dans le village de Mietesheim. Elle y rejoint la Maison Alélor, spécialiste des condiments depuis 1873, dont elle devient la marque dédiée à l'épicerie fine. 

Désormais nichée en Alsace, Domaine des Terres Rouges vient enrichir son offre de produits historiques en développant de nouvelles recettes inspirées de son nouveau territoire d’adoption : moutarde au Riesling, à la bière ou encore raiforts doux prêt à l'emploi.

Fruit de deux terroirs et de deux histoires, Domaine des Terres Rouges incarne la tradition de l'excellence à la française.

La Confiserie Adam : http://www.dragees-adam.fr 

Une large gamme de gourmandises depuis 1912

Créée il y a un peu plus d’un siècle, la confiserie Adam située à Herrlisheim près de Colmar en Alsace, est dirigée par la famille Adam depuis quatre générations.

Fabricant historique de dragées, confiseries à bases d’amandes, de noisettes ou de chocolat, la Maison a, au fil des décennies, enrichi sa gamme avec un assortissement de produits toujours plus originaux et gourmands. Pour n’en citer que quelques-uns : des perles de chocolat noir avec un cœur liquide au caramel, au yaourt, au spéculoos ; des fruits secs enrobés de chocolat noir ou blanc ; des amandes grillées enrobées de chocolat façon Tiramisu ou Tarte au citron, ou encore un cœur de guimauve enrobé de chocolat, etc.

L’entreprise, dont l’activité demeure aujourd’hui encore artisanale, est aujourd’hui présente dans plus de 45 pays, avec un catalogue de 300 produits et une production de 600 tonnes de confiseries par an.

La source naturelle d’eau minérale Velleminfroy : https://www.eaumineralevelleminfroy.fr

Source miracle d’eau vertueuse

C’est dans une nature préservée en Franche-Comté, au cœur de la Haute-Saône que jaillit l’eau de Velleminfroy, découverte et exploitée depuis plus d’un siècle et demi. Reflet de son terroir, l’eau Velleminfroy puise en lui toutes ses forces et se révèle à chaque gorgée.

Son parcours souterrain lui confère un goût subtil et une minéralité harmonieuse (2010 mg/l) qui la distingue des autres eaux. Naturellement pure, elle ne contient aucun nitrate et jouit d’un pH parfait de 7,4 en adéquation avec le pH physiologique sanguinFaible en sodium, elle est en revanche très riche en calcium (1 litre = 60% des apports journaliers recommandés) et en magnésium (1 litre = 20% des apports journaliers recommandés). Existe également en version finement pétillante.

10 ans de Gourmet Sélection : les distributeurs mis à l’honneur

Nouveauté cette année à l’occasion du 10ème anniversaire du salon : le concours Les Quintessences !Cette distinction a pour objectif de mettre en valeur les distributeurs de produits fins qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants, et de récompenser les initiatives qui font briller la profession. Présidé par la chroniqueuse et blogueuse culinaire Raphaële Marchal, ce concours est une véritable opportunité de visibilité et de reconnaissance pour les établissements de la région !

Rendez-vous l'année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Communiqué de presse Hauts de France - Septembre 2019 

Télécharger le communiqué de presse

Gourmet Selection expose le meilleur de nos régions : Les Hauts de France mis à l’honneur

La région des Hauts-de-France regorge de saveurs authentiques et de savoir-faire ancestraux qui se transmettent de génération en génération. Pour sa nouvelle édition, le salon Gourmet Selection, le salon de l’épicerie fine et du bon goût, lui dédie une belle visibilité à travers plusieurs producteurs locaux, les 22 et 23 septembre prochains.
Gourmet Selection fait la part belle à cette région entre terre et mer pour y dénicher fromages au lait cru, poissons fumés, confitures, miels et condiments, biscuits artisanaux, ou encore eau de bouleau !

Un tour d’horizon de quelques producteurs de la région…

La fromagerie Gaec de la Chapelle Saint Jean : https://www.fromagespicards.fr/

Fabrication de fromages et produits laitiers au lait cru à 100 %

Ferme ancienne en briques rouges, typique de la Picardie, et située en bordure du Pays de Bray, la ferme Chapelle Saint-Jean est une entreprise familiale fondée depuis plus d’une décennie.

Elle assure une agriculture raisonnée, utilisant le moins de produits de traitement possible et apportant le meilleur confort à son troupeau d'environ 90 vaches laitières de race Holstein et Flamande.

L’ensemble de sa production de fromages régionaux (Bray Picard, Tomme au foin ou au cidre, Rollot, Cloitre…) et produits laitiers, est fabriquée à partir de lait cru à 100 % « aussitôt trait, aussitôt fait » selon les méthodes traditionnelles.

Aujourd’hui, sa production s’élève à environ 750 000 litres de lait/an transformés en fromages, soit environ 140 kg/jours de fromages produit.

La saurisserie Les Etablissements JC David : https://www.jcdavid.fr

Les meilleurs poissons fumés 100 % naturels

Précurseur sur le marché de la salaison maritime en 1922 et situé dans le premier port de pêche français à Boulogne-sur-Mer, l’atelier traditionnel J.C. David propose des poissons fumés (harengs, haddocks, saumons…) 100 % naturels, sans conservateur ni additif.

Sa technique de production ancestrale est composée de 3 éléments simples : du temps, du sel et du feu. Plus que jamais, « La qualité d’abord », demeure le maître-mot des établissements J.C. David, qui s’évertuent à proposer une gamme premium à leurs clients tout en positionnant la démarche RSE en priorité. Le respect de la tradition, le partage équitable des ressources naturelles et la protection responsable de l’environnement représentent ainsi les socles de cette maison boulonnaise.

Five Star Jams – Tea Together : http://teatogether.com/

Confitures, miel et condiments maison pour l’Hôtellerie de luxe

Située dans la station balnéaire prisée de la côte d’Opale, Le Touquet Paris-Plage, Tea Together a été créée dans le milieu des années 90’ par un couple d’anglais de Londres.

L’entreprise fabrique et distribue confitures, marmelades, miels et condiments (ketchup…) maison en marque blanche aux plus prestigieux établissements hôteliers et restaurants de luxe à travers le monde.

La fabrication est artisanale et réalisée à la main à partir de recettes originales pensées par des chefs. Son produit originel et phare, la confiture, est ainsi fabriquée à partir des meilleurs fruits entiers, scrupuleusement sélectionnés, de sucre de canne, pour une composition à 99 % d’ingrédients certifiés naturels.

La biscuiterie artisanale Les Biscuits Mademoiselle : https://www.lesbiscuitsmademoiselle.com/

Plus qu’un biscuit… une émotion !

Les Biscuits Mademoiselle, est une biscuiterie artisanale haut de gamme située à Chauny dans l’Aisne. Elle remet à l’honneur les biscuits traditionnels aux saveurs d’antan en privilégiant des produits régionaux pour leur préparation (sans colorants, sans conservateurs, ni arômes artificiels).

Emporte-piècés et emballés à la main, les biscuits sont de fabrication 100% française.

La biscuiterie fabrique aussi des sachets de gourmandises « prêtes à croquer » composés de scones, shortbreads, meringues et autres cookies, ainsi qu’une sélection de thés.

L’Eau de bouleau EauBouLeau : https://eaubouleau.com

L’élixir précieux venu des forêts picardes

EauBouLeau, est une aventure familiale et forestière portée par un duo amoureux de la forêt. En 2015, Gilles de Poncins, forestier, et sa fille Galiane, décident de remettre au goût du jour la récolte de la sève de bouleau, tradition ancestrale des pays d'Europe du Nord, en créant la société FOREO et la marque EauBouLeau.

L’entreprise travaille en étroite collaboration avec des propriétaires forestiers privés et labellisés situés en Picardie afin de favoriser une production locale et issue de l’agriculture biologique. La récolte n’a lieu qu’une fois par an au début du printemps, période de quatre semaines pendant laquelle le bouleau produit des dizaines de litres de sève par jour. Afin de la conserver et pouvoir la distribuer tout au long de l’année, EauBouLeau mise sur le citron vert qui stabilise le pH de la sève et permet de pasteuriser à basse température.

La cure de sève de bouleau est l’ancêtre naturel de la cure détox, elle permet de drainer l’organisme en détoxifiant le foie, les reins et le pancréas et d’éliminer les déchets acides du corps.

10 ans de Gourmet Sélection : les distributeurs mis à l’honneur

Nouveauté cette année à l’occasion du 10ème anniversaire du salon : Le concours Les Quintessences !Cette distinction a pour objectif de mettre en valeur les distributeurs de produits fins qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants, et de récompenser les initiatives qui font briller la profession. Présidé par la chroniqueuse et blogueuse culinaire Raphaële Marchal, ce concours est une véritable opportunité de visibilité et de reconnaissance pour les établissements de la région !

Rendez-vous l’année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Communiqué de presse Sud-Est - Septembre 2019 

Télécharger le communiqué de presse

Gourmet Selection expose le meilleur de nos régions : La Provence mise à l’honneur

La région regorge de saveurs authentiques et de savoir-faire ancestraux qui se transmettent de génération en génération. Pour sa nouvelle édition, le salon Gourmet Selection, le salon de l’épicerie fine et du bon goût, lui dédie une belle visibilité à travers plusieurs producteurs locaux, les 22 et 23 septembre prochains.
Gourmet Selection fait la part belle à cette région rythmée par le chant des cigales et dessinée par les champs de lavande. 

Un tour d’horizon de quelques producteurs de la région…

Moulin Castelas : http://www.castelas.com/

La passion de l’olive

Le Moulin de Castelas, c’est l’histoire d’un couple, Catherine et Jean-Benoît, qui après avoir passé 15 ans en Arizona aux États-Unis décident de revenir dans le Midi de la France dont ils sont tous deux originaires, afin de renouer avec leur terre provençale et se consacrer à leur passion : l'olivier.

En 1997, ils ont le coup de cœur pour de vieux oliviers plantés versant Sud-Alpilles sur le lieu-dit Castelas. En 2002, ils décident de se doter de leur propre moulin afin de maîtriser l’intégralité du processus d’élaboration des huiles, du choix de la date de récolte des olives jusqu’à la méthode de fabrication et la mise en bouteille.

La palette aromatique et gustative des huiles d'olive Castelines est d'une très grande richesse. Au nombre de neuf, elles sont extraites à froid et influencées par le terroir, le climat, les variétés d'olives, ainsi que leur état sanitaire et leur maturité.  

Le Moulin produit aussi des huiles aromatiques et des tartinables qui ensoleillent les apéritifs !

Pressoirs de Provence : https://www.pressoirs-de-provence.com

Artisan-créateur de jus depuis 36 ans

Créée en 1982, l’entreprise Sojufel Provence Production, fabrique des jus de fruits. Devenue l’une des références dans son domaine et forte de son savoir-faire, la société décide en 1997 de créer sa propre marque : Pressoirs de Provence.

Son projet : offrir au consommateur un jus de fruits artisanal, de qualité et accessible, tout en valorisant la production des agriculteurs provençaux.

Ainsi chacune des 27 références de jus de fruits frais Pressoirs de Provence est composée de 100 % de fruits pressés, et ne contient ni additif, ni conservateur, ni colorant ou exhausteur de goût.

Sa mise en bouteille se fait directement après pressage et pasteurisation afin de conserver l’intégralité de ses vitamines, minéraux d’origine et de sa saveur.

Pour Pressoirs de Provence, chaque consommateur doit pouvoir revivre toute l’expérience du fruit d’origine que ce soit au niveau du goût mais également de la texture.

Moulin Saint Michel : http://moulinsaintmichel.net/

Un moulin historique et patrimonial

Le Moulin Saint Michel existe depuis 1744, à Mouriès, dans la Vallée des Baux-de-Provence. Passionné du « Fruité vert » (olives ramassées “tournantes” et travaillées au moulin aussitôt), Mr et Mme Michel, s’arrangeaient pour toujours obtenir une qualité d’huile classée vierge extra. Grâce à eux, la Vallée des Baux-de-Provence devient le premier bassin oléicole français, avec près de 420 000 oliviers. Réputés auprès de plusieurs gourmets, à l’international, les oléiculteurs transmettent à travers leurs huiles d’olive, leur amour pour l’olive et leur Provence. Depuis 1744, le Moulin prospère et cela continue sous le leadership de la troisième génération Laurent Rossi, qui donne en 2000 le nom officiel du moulin moderne : « Le Moulin Saint-Michel ».

Château d’Estoublon : https://www.chateau-estoublon.com

Un palace dans les vignes

Au cœur des Alpilles et de la région PACA, l’histoire du domaine d’Estoublon est particulièrement mêlée à celle de la Vallée des Beaux-de-Provence. Le château a une renommé qui s’est bâtie au fil des années grâce aux événements ouverts au public, aux actualités, à son huile d’olive AOP les Beaux-de-Provence et son vin (rouge, blanc et rosé) exceptionnel.

Depuis 1731, la maison perpétue son savoir-faire et sa passion de la culture du fruit, des olives et des raisins, jusqu’à la mise en vente d’un panel de produits gastronomiques « d’ici et d’ailleurs » de qualité supérieure. Ces produits sont pensés pour le domaine et le grand public, conçus dans le respect de l’agriculture biologique sans avoir recours à la chimie. Cette politique d’excellence est aussi appliquée dans la sélection de tout les mets gourmands qui sont proposés en vente : sirops, confitures, sels parfumés, sucreries… le tout pour le plaisir des petits et grands !

10 ans de Gourmet Sélection : les distributeurs mis à l’honneur

Nouveauté cette année à l’occasion du 10ème anniversaire du salon : Le concours Les Quintessences !Cette distinction a pour objectif de mettre en valeur les distributeurs de produits fins qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants, et de récompenser les initiatives qui font briller la profession. Présidé par la chroniqueuse et blogueuse culinaire Raphaële Marchal, ce concours est une véritable opportunité de visibilité et de reconnaissance pour les établissements de la région !

Rendez-vous l’année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Communiqué de presse Sud-Ouest - Septembre 2019 

Gourmet Selection expose le meilleur de nos régions : L’Aquitaine mise à l’honneur

La région Aquitaine regorge de saveurs authentiques et de savoir-faire ancestraux qui se transmettent de génération en génération. Pour sa nouvelle édition, le salon Gourmet Selection, le salon de l’épicerie fine et du bon goût, lui dédie une belle visibilité à travers plusieurs producteurs locaux, les 22 et 23 septembre prochains.
Gourmet Selection fait la part belle à cette région chaleureuse, entre terre et mer, et réputée pour ses produits fins et ses vignobles.

Un tour d’horizon de quelques producteurs aquitains…

Marc Peyrey : http://www.marc-peyrey.com

Producteur de tomates séchées et de fruits mi-cuits

Installés en Dordogne, Marc et Isabelle Peyrey originaires du Lot-et-Garonne, mettent à profit leur expertise d’anciens pruniculteurs et développent ensemble un nouveau concept de transformation : le mi-cuit. Cette méthode permet d’apprécier le meilleur du fruit en toute saison et s’adapte à la fois à la tomate mais aussi aux cerises, prunes d’ente, mirabelles, etc. Leur gamme de produits varie les plaisirs aux saveurs les plus insolites : des tomates et poivrons séchés ou confits, aux pétales de tomate, fruits mi-cuits, vinaigres et huiles. Marc Peyrey garantit un goût à l’état pur et conserve le moelleux du fruit grâce à une production artisanale et certifiée sans colorant, conservateur, ni sucre ajouté.

Sturgeon : https://www.sturia.com/fr/

Premier producteur français de caviar

Nul besoin de présenter cet « Or Noir ». Pionnière dans l'élevage des esturgeons en France, la société créée il y a 20 ans près de Bordeaux, produit environ 18 tonnes de caviar chaque année qu'elle vend dans le monde entier : les caviars Sturia. Ces produits d’exception offrent un goût frais et naturel et peuvent se suffire à eux-mêmes. Sturgeon dispose de neuf sites différents pour l’élevage d’esturgeons et la production de caviar : l’écloserie de Guyenne - la plus grande écloserie d’esturgeons en Europe, 6 fermes aquacoles et un atelier d’élaboration du caviar.

Bovetti Chocolatier : https://www.bovetti.com/fr/

Du chocolat de l’apéritif au dessert, original !

Valter Bovetti, artisan-chocolatier explore des saveurs nouvelles et originales 100 % issues du cacao, dans son atelier de Terrasson Lavilledieu, en Dordogne. C’est en 1985 que l’histoire commence, à partir de clous et outils en chocolat, une fantaisie unique naît alors. Valter ne cesse de jouer avec ses matières premières et allie cacao ainsi que les produits de son terroir, comme la noix du Périgord, le sel de Guérande, le piment d’Espelette ou encore la noisette du Piémont. Des traditionnelles tablettes en chocolat, aux pâtes à tartiner, en passant par ses gammes de chocolats chauds, enrobés, mendiants, l’offre est riche de saveurs chocolatées BIO et issues du commerce équitable. Les chocolats Bovetti révolutionnent perpétuellement les papilles des plus férus de cacao, de l’apéritif au dessert, en France et dans près de 40 pays.

Les abeilles de Malescot : https://www.domainedemalescot.fr/

Le bien-être des abeilles en priorité

Cette famille d’apiculteurs de père en fille place les abeilles, au cœur de l’exploitation. Celles-ci sont élevées dans un environnement protégé et sélectionné pour leur bien-être. Le Domaine de Malescot propose un miel 100 % biologique issu de 150 ruches réparties sur quatre ruchers, mais aussi de l’huile de tournesol bio, graines et céréales décortiquées. Cette grande diversité offerte par notre terroir, donne au miel du domaine des arômes acidulés aux notes chaudes et fruitées avec une grande persistance des saveurs en bouche. Il peut aussi se déguster avec une touche de piment d’Espelette bio, revisitant une vieille recette du Pays-Basque pour accompagner le fromage de brebis.

Vidal, Artisan en Périgord : https://vidalfoiegras.fr/2018/
La fierté périgourdine
Située au cœur du Périgord Noir, la société Vidal Foie Gras est emblématique de la créativité culinaire française et régionale en conserves et produits frais. En associant originalité, tradition et qualité, Pascal Vidal a séduit l’exigeante clientèle des grandes épiceries fines de Paris. La réputation du Périgord Noir n’est plus à faire dans le monde. Connu pour ses paysages exceptionnels, ses mille et un châteaux, il focalise l’excellence par une notoriété gastronomique fondée sur la qualité des produits du terroir de son savoir-faire. Les canards et les oies sont sélectionnés, élevés et nourris dans le respect des traditions d’exigence. Une qualité qui donne aux produits du Périgord Noir une saveur toute particulière et permet à Pascal Vidal d’exprimer pleinement ses talents d’artisan conserveur et de garantir ses produits. Amoureux des épices et des saveurs, ce dernier créé des produits aux bouquets particuliers et réinvente de nouveaux goûts !

Jambons Oliveras : https://www.jambonsoliveras.fr
Une passion familiale
Les jambons Oliveras sont une véritable histoire de famille, d’origine espagnole, qui date de plus d’une vingtaine d’années, lorsque Georges, le père, qui aimait déguster du jambon ibérique lors des grandes occasions, a l’idée d’en vendre à ses amis proches. De fil en aiguille, cette passion pour le jambon fut victime d’un bouche à oreille très positif, la vente de jambon devenant, au fur et à mesure, l’activité principale de la famille Oliveras. Chaque mois, Père & Fils vont en Espagne, de l’Extremadure à l’Andalousie en passant par la province de Salamanque. L’objectif ? Sélectionner les meilleurs jambons et charcuteries afin de proposer le meilleur de l’Espagne : bellota, jambon ibérique pata negra, de cebo et serrano.

Biscuiterie La Chanteracoise : https://www.la-chanteracoise.fr

Dernière biscotterie artisanale

L’histoire de La Chanteracoise remonte à plus de 70 ans, lorsqu’un jeune garçon natif de Chanterac en Dordogne, fils de boulanger, est embauché comme apprenti dans un fournil du quartier historique de Périgueux. Admiratif devant la passion du jeune homme, le maître boulanger lui transmet alors la recette jalousement gardée de ses biscottes renommées dans toute la cité.

Après quelques années consacrées à peaufiner son savoir-faire, le jeune boulanger décide de s’installer, il reprend la boulangerie Saint Germain du Salembre située dans le Périgord blanc. Il propose un pain cuit au feu de bois et, naturellement, les fameuses biscottes.Le succès de ses croustillants ne se fait pas attendre et devant une demande croissante, il décide de se consacrer uniquement à l’élaboration de ses biscottes.

Il créa alors sa fabrique et la nomma ‘‘LA CHANTERACOISE’’ en mémoire de ses souvenirs d’enfance.Toutes les biscotteries artisanales ont disparu au cours des décennies qui suivirent, laissant place aux nombreuses fabrications industrielles.

Toutes sauf une… la dernière biscotterie artisanale en France aujourd’hui encore, à Saint Germain du Salembre, dirigée par Sylvain Boucher qui élabore les biscottes suivant la recette authentiques.

10 ans de Gourmet Sélection : les distributeurs mis à l’honneur

Nouveauté cette année à l’occasion du 10ème anniversaire du salon : Le concours Les Quintessences !Cette distinction a pour objectif de mettre en valeur les distributeurs de produits fins qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants, et de récompenser les initiatives qui font briller la profession. Présidé par la chroniqueuse et blogueuse culinaire Raphaële Marchal, ce concours est une véritable opportunité de visibilité et de reconnaissance pour les établissements de la région !

Rendez-vous l’année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Communiqué de presse bilan - Septembre 2019

Communiqué de presse bilan - septembre 2019

10 ANS DE GOURMET SELECTION : UNE ÉDITION PLACÉE SOUS LE SIGNE DU SUCCÈS

La dernière édition de Gourmet Selection, le salon de référence de l’épicerie fine et du bon goût, s’est déroulée les 22 et 23 septembre 2019 à Paris Expo Porte de Versailles.
Depuis sa première édition en 2009, Gourmet Selection s'est positionné sur la mise en avant de produits premium à destination des épiceries fines et des métiers de bouche avec une ambition claire : devenir le lieu de référence pour faire se rencontrer producteurs et distributeurs.
Retour sur ces deux jours de découvertes, de gourmandise, d’expertise et de qualité !

Un véritable tremplin de visibilité pour les produits innovants et gourmets !
Plus de 5 000 professionnels (+ 30 % par rapport à 2018) se sont donnés rendez-vous sur Gourmet Selection 2019, avec 90 % de visiteurs français (54 % d’Île-de-France - 49 % d’autres régions) pour 10 % visiteurs étrangers. Le climat de cette édition était parfaitement propice aux échanges, à la dégustation et surtout aux affaires.  
Du côté exposants, 350 producteurs ont également répondu présents dont 62 % de nouveaux participants. Les jeunes pousses ont aussi pu bénéficier d’une belle mise en avant avec 10 % de start’up réunies dans le Sentier des Découvertes.
La France était largement représentée avec 77 % de producteurs français et 23 % d’exposants internationaux, venus de Belgique, d’Espagne, de Finlande, de Grande-Bretagne, d’Italie, du Portugal et de Suisse ; mais aussi de Grèce, d'Argentine, du Japon, du Maroc, du Liban, mais aussi du Cambodge...

Des animations gastronomiques propices aux échanges
Afin de montrer aux professionnels comment associer et cuisiner les produits exposés, comment conseiller leur clientèle, de nombreux ateliers se sont succédés sur l’espace « De l’épicerie à l’assiette » avec la participation de chefs de renom tels que François Gagnaire, Romain Le Cordroch, Denny Imbroisi et Yoni Saada.
Si les créations françaises ont été mises en valeur à travers des animations telles que fromages et alliances ou encore gâteaux 100 % fruits, l’ouverture internationale a été particulièrement soulignée. De nombreux ateliers ont révélé les saveurs d’ailleurs comme les huiles espagnoles, les recettes finlandaises, à la découverte du Liban ou encore du Sud de l’Italie.
Les animations « Tea Time » et « Autour de l’apéritif » ont de leur côté, mis l’accent sur des moments de la journée propices aux dégustations.
Enfin, les produits Best Of ont été mis en scène en toute dernière animation du salon.
De véritables moments forts en convivialité et en échanges !

Des conférences à la pointe du conseil
L’Agora des Experts a accompagné les visiteurs, les a inspirés et leur a présenté les bonnes pratiques du secteur, de véritables conseils d’experts appréciés des professionnels.
Ces derniers ont pu échanger sur des thématiques diverses et passionnantes, centrées sur : la recherche et la sélection de produits gourmets, l’animation des points de vente, les défis de la BIO, la relation client et la fidélisation, l’innovation et la disruption, la formation, la profession, mais aussi la distribution d'épicerie fine à l'horizon 2022, une étude de marché et conférence animée par Xerfi.

2 concours très attendus 

  • L’institution : le concours Best Of
    Les Best Of, dont l'objectif est d’élire et de récompenser les meilleurs produits présentés lors du salon dans différentes catégories, a été présidé par Vincent Ferniot, accompagné de son jury d’experts. Ces derniers ont eu la lourde tâche de goûter, noter et départager les différents produits présentés. La finalité ? Repérer les innovations produit qui feront les tendances de demain !
    15 lauréats parmi les 200 produits présentés ont été récompensés lors de la remise de prix qui s’est tenue le lundi 23 septembre à 10h30, un événement très attendu par les producteurs exposants, une véritable reconnaissance de leur savoir-faire.

Les lauréats 2019 :

  • The Best of the Best : Huile de pépins de raisin aromatisée à la Truffe Blanche – HUILERIE CROIX VERTE - France
  • Le Prix du Jury : Cotto di Ciliegie – DONNA FRANCESCA - Italie
  • Catégorie boissons alcoolisées : Hystérie – H.THEORIA - France
  • Catégorie boissons chaudes : Infusion biologique Laurier et Mauve – LES PLANTES DU DOMAINE SAINT-GILLES - France
  • Catégorie boissons non alcoolisées : Gimber - GIMBER - Belgique
  • Catégorie condiments : Sauce Piquante Brise – MAISON MARTIN - LE PIMENT DES FRANÇAIS -France
  • Catégorie confitures : Elixir – LA COUR D'ORGÈRES - France
  • Catégorie épicerie salée : Crackers à la Betterave – MILLE ET UNE HUILES - France
  • Catégorie huiles : Huile de pistache vierge extra biologique – GULIUS - Espagne
  • Catégorie miels : Miel de Bruyère Callune de Lozère – MIEL ET MIELS - France
  • Catégorie produits de la mer / Ex aequo :
  • Tartinable de thon, curry rouge – L’ATELIER DU POISSONNIER - France
  • Foie de Morue Fumé – JC DAVID - France
  • Catégorie vinaigres / Ex aequo :
  • Balsamique, recette grecque au Petimezi – KALIOS - France
  • Bouteville – Le Fumé – LE BAUME DE BOUTEVILLE - France
  • Catégorie non-alimentaire : Brrrewer – ESSENSE BERNARDI - Italie

 La nouveauté 2019 : le concours Les Quintessences
Pour ses 10 ans, Gourmet Selection a décidé de mettre en valeur les professionnels passionnés qui ne sont autres que les meilleurs ambassadeurs des produits fins, ceux qui les sélectionnent, qui les présentent et les font connaître à leur clientèle : les distributeurs. Ce nouveau concours baptisé Les Quintessences a été présidé par la blogueuse et chroniqueuse culinaire, Raphaële Marchal qui, avec son jury d’experts, a décrypté et analysé les différents concepts d’épiceries fines pour départager les différents candidats.
5 lauréats parmi les 50 candidats ont été récompensés lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue le lundi 23 septembre à 10h00. Cette première fut un véritable succès, un moment fort en émotion pour les visiteurs distingués.

Les lauréats 2019 :

  • Le coup de cœur du jury : Pyneau Prunutz, Auxerre (89)
  • Catégorie point de vente : L’Épicerie du Porche, Acigné (35)
  • Catégorie digitale : Le Sourire du Gourmet, Obernai (67)     
  • Catégorie décoration / concept : La Cave aux Lions, Paris (75)
  • Catégorie éthique : Au Temps des Cerises, Chateaubourg (35) 

Rendez-vous l’année prochaine !
Gourmet Selection
Paris Expo Porte de Versailles
Dimanche 13 & lundi 14 septembre 2020
Horaires d’ouverture
9 h 30 – 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Dossier de presse - Septembre 2019

Dossier de presse - septembre 2019

GOURMET SELECTION fête cette année ses 10 ans.

10 ans que nous offrons, aux professionnels de l’épicerie fine et du bon goût, l’occasion de se rencontrer et d’échanger sur leurs métiers. 10 ans que nous rassemblons les hommes et les femmes engagés dans la valorisation des terroirs et des produits de qualité, portés par la créativité qu’inspirent les produits fins. 10 ans que les Prix Best Of décèlent des tendances du bon goût.

10 ans que les animations autour du produit et les conférences sur le secteur et l’aide au commerce  sont de riches sources d’informations.

En 10 ans, le salon est devenu l’événement de référence premium du secteur rassemblant producteurs, petits commerces, grandes maisons historiques mais aussi start-ups. Nous sommes fiers que les exposants et distributeurs de produits et concepts haut de gamme français et européens participent chaque année, de plus en plus nombreux, à ce rendez-vous professionnel.

Si certains schémas traditionnels perdurent avec succès, le secteur a évolué avec son temps et Gourmet Sélection se veut être le reflet de tous les acteurs.

Le dynamisme du secteur est concret. L’univers séduit car il répond à une demande de produits de qualité, labellisés ou dont la traçabilité et l’histoire rassurent tout comme le savoir-faire humain qui se cache derrière chaque recette et point de vente.

Notre capacité à dénicher les plus beaux produits du secteur fait de Gourmet Selection l’événement attendu de la profession.

La créativité des acteurs pour faire évoluer leurs métiers et se rendre toujours plus désirables et attractifs est l’un des points forts de ces 10 dernières années. À l’occasion de cette édition anniversaire, nous avons décidé de créer le concours Les Quintessences pour valoriser les initiatives des acteurs de la diffusion de ces produits. Aujourd’hui les visiteurs élargissent leurs champs d’actions pour s’adapter à leur époque : initiatives marketing, diversification d‘activités, digitalisation, etc.

Faire perdurer un modèle, développer et fidéliser la clientèle tout en la surprenant, anticiper les tendances et la distribution des produits fins de demain sont autant d’enjeux que Gourmet Selection soulève cette année pour guider tous les professionnels.

Dossier de presse - juin 2019

Communiqué de presse Le Cahier des Tendances de Vincent Ferniot - Juillet 2019

Le salon Gourmet Sélection dévoile son cahier des tendances des produits fins

Gourmet Sélection, qui fêtera ses 10 ans cette année, est un véritable baromètre des tendances : depuis sa première édition en 2009, le salon s’attache à mettre en valeur les meilleurs produits et à dénicher des nouveautés qui raviront les épicuriens en tout genre !

Président du jury de l’incontournable concours Best Of Gourmet SélectionVincent Ferniot et son palais d’expert, dresse quatre grandes tendances de consommation observées dans le marché de l’épicerie fine. 

La multiplication des signes de qualité

Les consommateurs, de plus en plus consciencieux et responsables, sont très attentifs à ce qu’ils achètent, notamment dans le domaine de l’alimentaire.

Les produits fins n’échappent pas à la règle et les producteurs répondent à cette demande en multipliant les signes de qualité sur leurs packagings : BIO, locavore, Fairtrade, AOP, Made in France, vegan, HVE, etc.

Si ces engagements producteurs sont de véritables points positifs, attention à ne pas brandir ces sigles comme des arguments marketing au détriment du goût, de l’essence originelle, ou encore de l’authenticité du produit.

De même que les médailles de concours, qui assurent au consommateur l’excellence d’un produit et de ses propriétés organoleptiques ne renseignent toutefois pas sur les processus de cultivation, de production, de transformation, ou encore les conditions de travail des producteurs.  

« Comme il n’est pas possible de cocher toutes les cases - le mieux étant l’ennemi du bien - il est donc important de veiller à un certain équilibre entre l’éthique et le goûteux », déclare Vincent Ferniot.

Le besoin d’innovation constante

Les produits du terroir et les marques ancestrales, caractérisés par la dimension affective, ne se suffisent plus. Afin de répondre aux nouvelles attentes et modes de consommation, notamment des urbains, les producteurs sont, aujourd’hui, dans l’obligation de développer des gammes alternatives ou de modifier leurs produits, que ce soit au niveau de la recette mais aussi du packaging.

Les fondants au chocolat par exemple, voient leurs modes de cuisson modifiés ou leurs ingrédients remplacés (versions sans gluten, sans lactose, etc.).

Au-delà des changements qui s’opèrent au niveau des recettes, les producteurs innovent aussi sur la présentation du produit en lui-même. « Si la sardine à l’huile est aujourd’hui vendue par boîte de six, elle pourrait très bien être distribuée par certains épiciers, sous vide et à l’unité pour s’adapter aux modes de vies des urbains et éviter le gaspillage », renchérit Vincent Ferniot.

Par ailleurs, la question de l’utilisation de la matière plastique se pose également en raison de la prise de conscience de ses effets négatifs sur l’environnement, mais aussi sur la santé. Les producteurs d’emballages se doivent donc d’innover pour trouver d’autres façons de conserver et mettre à l’abri de l’air sans passer par le plastique (plastique végétal, métal, verre, etc.).

L’émergence de la petite restauration

Le métier d’épicier fin se rapproche de plus en plus de la petite restauration. Après les caves à vins qui proposent déjà depuis plusieurs années des espaces dégustation, les épiceries mettent, à leur tour, à disposition de leurs clients, quelques tables pour goûter sur place des produits déjà transformés et prêts à consommer.

« Ce phénomène s’explique par la reconversion de gourmets fins connaisseurs, dans des métiers dits de la restauration. Ce modèle leur permet d’ouvrir leur commerce et de vivre de leur passion sans passer par une formation culinaire car il s’agit le plus souvent uniquement de dressage, de découpe ou de cuisson simple »,énonce Vincent ferniot.

Ces derniers sélectionnent leurs produits avec grand soin et les servent à la clientèle en toute confiance envers leurs producteurs fournisseurs. Les clients peuvent ainsi découvrir les spécialités sur place lors d’une pause déjeuner sur le pouce, et les acheter ensuite à emporter pour une consommation ultérieure, comme dans tout commerce de bouche.

L’ouverture internationale et l’invitation au voyage

Traditionnellement, l’épicerie fine et la conserverie de qualité ont été pendant longtemps associées au savoir-faire français, mais aussi italien et ibérique, qu’il s’agisse de spécialités de la mer ou de la terre.

Aujourd’hui, les épiceries fines intègrent de plus en plus de produits fins issus d’autres pays européens tels que la Grèce (spécialités autour de l’olive, des raisins de Corinthe, etc.) ou plus surprenant ces dernières années, de pays de l’Est comme la Serbie (Ajvar).

« Comme pour le vin, ce marché longtemps dominé par les pays du vieux continent, s’ouvre de plus en plus au « Nouveau Monde » et les épiciers fins élargissent leur gamme pour surprendre le consommateur », observe Vincent Ferniot.

En atteste l’engouement pour la cuisine levantine (Israël, Liban, Turquie, Moyen-Orient…), plus concernée par des tartinables en pasteurisation qu’en conserve et facilement adaptée aux régimes végétariens.

La recherche de partage et de cuisine simple et rapide sans rogner sur la qualité des produits, fait la part belle aux grands apéritifs dinatoires. La culture des tapas, de l’aperitivo ou encore des mezze retrouvent toutes leurs lettres de noblesse sur les tables des épicuriens.

Une sélection des nouveautés présentes sur cette 10ème édition 
parmi 150 produits 

Les Anis de Flavigny BIO – Anis de Flavigny

Les fameuses dragées dans leur petite boîte ovale reviennent en version BIO. Ces bonbons à l’anis historiques, créés avant 1591, contiennent une véritable graine d’anis dans leur cœur. De taille d’un pois, les gourmands aiment les laisser fondre en bouche deux par deux, pour un véritable retour en enfance. La nouvelle recette BIO contient uniquement trois ingrédients : du sucre de canne bio, une graine d’anis vert bio et un arôme naturel d’anis étoilé.

PVC : 2,99 € TTC

Biscuit Granola Amande Coco 0% sucre ajouté – Grano Ladies 

Ces granola bites croustillants sont produits en Belgique, à Koekelare. Les ingrédients ? Une base de céréales complètes (flocons d’avoine, graines de lin, tournesol, sésame), d'amandes, de coco, d’huile de colza et d’épices, sans ajout de sucre ou d'édulcorants. À la dégustation, la saveur des amandes grillées ressort avec une touche subtile de noix de coco, pour un coupe-faim délicieux ou un petit-déjeuner en cours de route. Un véritable délice à la fois sain et gouteux, parfaitement adapté à une consommation sur le pouce grâce à son sachet refermable et facilement transportable.

PVC : 4,60€ TTC

Balsamique, recette grecque au Petimezi - Kalios 

Le Petimezi, préparé à partir du moût des raisins de Corinthe et Agiorgitiko, est ajouté au vinaigre balsamique pur, vieilli au moins 3 ans en fût de chêne. La douceur du Petimezi, riche en parfums (coing, miel, fruits rouges) contrebalance la légère acidité du vinaigre pour donner un équilibre très agréable, velouté et aigre-doux.

Se ressentent aussi les arômes typiques des herbes sauvages crétoises. Ce vinaigre ne contient pas de sulfite, aucun additif, ni arôme, pas de caramel ou de sucre ajouté. Il est produit à partir d’ingrédients 100% naturels (56% de concentré de mout de raisin et 42% de vinaigre de raisin).

PVC : 11,90€ TTC

Carré croustillant courge curry – Chez ce cher Serge

Ces biscuits secs et salés aux épices curry et graines de courge, sont produits dans une biscuiterie de moins de 20 salariés et située en Aveyron, employant notamment des personnes en situation de handicap. La production est 100% française, locale et BIO pour une consommation à la fois plaisir et responsable !

Idéals à l’apéritif ou bien en encas, ces crackers ne contiennent ni arômes, colorants ou conservateurs, tout en étant faciles à transporter et consommer !

PVC : 2,49€ TTC 

Huile pour dessert vanille & combava – À L’Olivier

Cette huile pour dessert est le fruit d’une collaboration entre Keisuke Matsushima, un chef japonais mariant les mets d’influence méditerranéenne et japonaise et Jérome Blanvillain, oléologue de la maison À l’Olivier.

Imaginée et fabriquée de façon artisanale sous le soleil des Alpes-Maritimes, cette création est issue du mariage de l’huile d’olive vierge extra et d’un mélange de gousses de vanille Bourbon de Madagascar, de zestes de combava de Madagascar et de zestes de citron de Nice.

Elle est élaborée grâce à un processus de macération aussi appelé enfleurage.

Dans ce mélange, le combava avec ses notes de citronnelle, de rose et d’eucalyptus est sublimé par les notes caramélisées de la vanille. L’huile pour dessert apporte, fraîcheur et originalité, aux gâteaux, glaces ou salades de fruits.

Ce produit s’adresse aux curieux de nouvelles saveurs, souhaitant prendre soin de leur santé. Riche en vitamine E et antioxydants, cette recette résiste parfaitement à la cuisson et remplace le beurre pour apporter brillance et moelleux. Excellente également froide, elle sublime les salades de fruits par l’ajout d’un simple filet pour apporter douceur, fraîcheur et exotisme.

PVC : 6,90€ TTC pour 150ml 

Le jambon ibérique Bellota – Jambons Oliveras

Le Jambon Ibérique Bellota, est issu d'un porc ibérique élevé en liberté en Extremadura, durant 24 Mois et qui se nourrit uniquement de ce qu'il trouve dans la Dehesa (champs avec chênes verts). Quatre mois par an, d'octobre à janvier, les porcs mangent environ 20 kg de gland par jour qu'ils trouvent dans leur pré, envahis de chênes verts. L'élevage est de 5 porcs ibériques pour 10 000 m2 de Dehesa.  

Ce jambon, en plus d’être l’un des meilleurs du monde, est riche en acide oléique et favorise la baisse du mauvais cholestérol. Affiné durant 36 à 48 mois à l'air libre, il s’agit d’un produit de qualité et d'exception. Son goût légèrement sucré, avec un fort goût de noisette, le rend addictif.

Ce type de produit est vendu à emporter au sein des épiceries fines, mais convient parfaitement à une consommation sur le lieu de vente, en petite restauration.

Le dip : Butternut miel citron et amande – Secrets de famille

D’une belle couleur orange, cette recette est d’une gourmandise onctueuse.

Produite à base de purée de butternut, avec une pointe de miel et de citron, agrémentée du croquant des éclats d’amandes et quelques marquants de persil, elle est tout juste relevée d'un trait de vinaigre de cidre.

Ce dip est idéal pour un apéritif, à la fois sain et gouteux, faisant la part belle aux légumes oubliés. Une véritable association de saveurs inédites et totalement surprenantes !

Cette spécialité végétarienne, à toaster sans modération, s’accorde aussi très bien chaude, en accompagnement de volaille ou de poisson.

PVC : 4,25€ TTC

Risotto aux cèpes et à la truffe d'été – Plantin

Cette préparation pour risotto, contenue dans un pot en verre, met en lumière aussi bien les cèpes que la truffe d’été, les deux cœurs de métiers historiques de la société, grâce à la présence de généreux morceaux.

Ce produit a la particularité d’être prêt à l’emploi, contrairement à d’autres préparations pour risotto disponible dans le commerce, tout en restant extrêmement gouteux.

Le consommateur n'a qu'à ajouter trois volumes d'eau et suivre le temps de cuisson indiqué au dos de l'étui. Tous les ingrédients sont versés en même temps, dans la même casserole. Ce qui simplifie grandement la tâche aux novices des fourneaux ou aux hôtes souhaitant surprendre leurs invités !

L’emballage en verre et en matières recyclables, joue sur la gourmandise et la transparence pour que le gourmet soit parfaitement conscient de ce qu’il achète.

PVC : 16,90€ TTC

Le kit apéritif : Porc Cul Noir & Sauce Louisiane – La Maison Kyrëgal

Ce kit propose un accord de saveurs minutieusement dosé entre trois mets : des rillettes de cochon cuites à basse température et délicatement effilochées, une sauce alliant piment fumé et miel, ainsi que des croustilles de sarrasin.

Ces trois produits, préparés selon un savoir-faire traditionnel, appertisés et assemblés dans la cuisine de la société, au Château de Nanterre, sont présentés dans des bocaux en verre « prêts à déguster » et accompagnés de spatules en bois pour le service. Le tout est assemblé dans un étui en carton éco-conçu.

Ce kit se démarque des produits mono-saveurs des rayons apéritifs en mariant fondant, chaleur et croquant et en permettant des accords mets/boissons délicats et originaux. Eco-responsable et pratique, ce produit est prêt à servir et convient parfaitement à un apéritif dinatoire, un pique-nique ou encore un cadeau gourmand.

Mini-sachet sablés cacao home compostable – Goulibeur

Ces petits sablés gourmands et croustillants sont produits à base de cacao extra brut et de matières premières françaises dont des œufs de poules élevées en plein air, sans colorant ni conservateur.

Son emballage en kraft est 100% home compostable et recyclable.

Un goût inimitable, une fabrication artisanale respectueuse de l’environnement, un emballage résolument moderne et responsable… ces sablés ont tout bon !

Peschiole (petites pêches) à la truffe d'été – produit par Savini Tartufi et distribué par Ciao Gusto 

Les "peschiole di Vairano Patenora" originaires de la province de Caserta, dans la région de Campanie, sont de petites pêches récoltées encore vertes, lorsque celles-ci mesurent encore 1 à 2 cm, sans que leur noyau ne soit formé. Après avoir été lavés, ces fruits sont cuits dans l’eau et déposés dans une saumure d’eau, de sel et de truffes.

Leur goût fort et étonnant rappelle celui des cornichons, leur texture est croquante et compacte, ce qui en fait l’atout idéal des apéritifs !

Ce produit déroutant, rappelle l’olive tout en étant une pêche. Original, il propose un goût unique et une utilisation variée : apéritif à la place des olives, toppings de tartares de viande, de poissons ou encore de cocktails, type spritz.

Préparation pour galettes à la farine de pois chiche - SoccaChips® / SoccApéro® 

Cette préparation tout en un, mise en bouteille, est idéale pour fabriquer en 2 minutes, en ajoutant de l’eau et un filet d’huile dans une poêle, des galettes à la farine de pois chiche : les fameuses Socca. Cette innovation vient de l’envie de Luc Salsedo, chef niçois, de proposer au grand public, une solution simple et facile à utiliser et réaliser, tout en restant très qualitative.

En producteur engagé, l’assemblage du produit est effectué dans un ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail).

PVC : 4,10€ TTC

Communiqué de presse Les Quintessences - Juillet 2019

Gourmet Sélection lance le concours « Les Quintessences »

Télécharger le communiqué de presse

Le salon référence des Épiceries Fines et du bon goût met la distribution à l’honneur ! En parallèle du concours Best Of présidé par Vincent Ferniot qui récompense les meilleurs produits fins chaque année depuis 2017, Gourmet Sélection lance cette année, le concours Les Quintessences à l’occasion de son 10ème anniversaire.

L’objectif ? Récompenser, via un jury d’experts présidé par Raphaële Marchal, les meilleures initiatives du secteur du côté distributeurs !

La distribution à l’honneur

Les canaux de distribution ne cessent d’évoluer et la concurrence est bien présente. Les détaillants sont à l’affût des meilleurs concepts et innovent pour dynamiser leur point de vente, mais aussi répondre aux aspirations de leur clientèle.

Par leurs initiatives, ils soutiennent le travail de tous les producteurs en mettant en valeur les beaux produits et en contribuant à les faire connaître.

Gourmet Sélection propose donc à ses visiteurs, les distributeurs de produits fins, de faire connaître et de mettre en valeur leur concept. Les Quintessences récompenseront les initiatives qui font briller la profession qu’il s’agisse d’épiceries fines, d’hôtels, d’espaces de dégustation, de cafés, de restaurants… Le concours est ouvert à tous les profils du secteur, en France et à l’international.

Les catégories du concours

Ancré dans son époque et conscient des grandes tendances de consommation, Gourmet Sélection a imaginé quatre catégories, reprenant les bonnes pratiques de la profession :

  • Catégorie point de vente : organisation d'événements, d'animations et d'ateliers, optimisation de l'espace de vente de façon originale, etc.
  • Catégorie digitale : innovations e-commerce, opérations drive-to-store, réseaux sociaux ou encore application mobile, etc.
  • Catégorie design/décoration : merchandising, communication sur le point de vente, PLV, packaging, etc.
  • Catégorie développement durable : initiatives écoresponsables, durables et équitables ancrées dans l’économie sociale et solidaire, anti-gaspillage, etc.

Le jury

Pour sa 10ème édition, Gourmet Sélection se dote d’une nouvelle ambassadrice en la personne de Raphaële Marchal qui présidera le jury du concours Les Quintessencesrejoignant ainsiVincent Ferniot, président du jury des Best Of.

Raphaële est le parfait symbole de la génération des Millennials pour lesquels « le bien manger » est devenu un réflexe. Blogueuse culinaire (En rang d’oignons, élu meilleur blog gastronomique par les Golden Blog Awards en 2014), chroniqueuse sur C8 dans l’émission William à Midi et pour BFM Paris, journaliste pour plusieurs titres gastronomiques et auteur, Raphaële est une amoureuse des bons produits et des épiceries fines.

Avec son jury composé d’experts et de professionnels, Raphaële aura pour mission d’élire les initiatives les plus innovantes et audacieuses du secteur.

Les modalités

Les inscriptions sont ouvertes du 5 juillet au 6 septembre 2019 à tous les visiteurs du salon, sur le site salon-gourmet-selection.com, dans la rubrique « Animations ».

La cérémonie de remise des prix aura lieu sur le Salon, le lundi 23 septembre 2019.

Communiqué de presse de lancement - Gourmet Selection 2019

Gourmet Selection fête ses 10 ans

En 10 ans, Gourmet Selection est devenu le salon incontournable des professionnels de l’épicerie fine. Seul salon spécialisé proposant une offre de produits gastronomiques à forte valeur ajoutée, il s’adresse aux circuits de distribution sélective ou spécialisée, aux corners gourmets ou à la restauration commerciale.

10 ANS D'EXPERTISE
Depuis sa première édition en 2009, Gourmet Selection s'est positionné sur la mise en avant de produits premium à destination des métiers de bouche avec une ambition claire : devenir le lieu de référence pour faire se rencontrer producteurs et distributeurs. Chaque année, le salon attend 4000 visiteurs et accueille 350 exposants de produits gastronomiques et gourmands, de vins et spiritueux, d’accessoires quotidiens ou festifs. Pendant deux jours, les professionnels échangent et s'informent à travers les nombreuses animations et conférences de qualité.

10 ANS DE DÉCOUVERTES
Véritable baromètre du secteur de l'épicerie fine, Gourmet Selection a bâti sa réputation sur la sélection de produits raffinés et sur son public de visiteurs et d'exposants qualifiés. Le salon répond aux attentes des épicuriens qui sont présents dans les épiceries fines, les confiseries, les salons de thé, les chocolateries, les caves, les boutiques d’art de vivre, les corners spécialisés de la grande distribution, les hôtels, les restaurants, etc. Véritable tremplin de visibilité et de notoriété pour les produits innovants et de qualité, Gourmet Selection s'attachera une nouvelle fois à dévoiler le meilleur de l'épicerie fine lors de l'édition 2019.

"Cette édition anniversaire est l'occasion de valoriser les savoir-faire des artisans français et européens qui trouvent une place de choix dans les établissements haut de gamme partout dans le monde." Chantal de Lamotte, directrice du salon

INFORMATIONS PRATIQUES
Paris Expo Porte de Versailles - Pavillon 5.2 
Dimanche 22 & lundi 23 septembre 2019
Horaires d’ouverture 9 h 30 - 18 h 30
www.salon-gourmet-selection.com

Contacts presse Anne Macquet : 01 55 02 27 92 - Camille Vincent : 01 55 02 15 06 [email protected]

Communiqué de presse lancement 2019

Communiqué de presse bilan - Gourmet Selection 2018

Cette 6e édition de Gourmet Selection s’est tenue les 23 et 24 septembre 2018 Porte de Versailles à Paris et a remporté le pari de revenir tous les ans. Seul grand événement professionnel répondant aux besoins des producteurs et distributeurs de produits gourmets, ce fut l’occasion une fois de plus de découvrir des produits raffinés à vraie valeur ajoutée mais aussi de connaître toutes les évolutions et les tendances d’un marché en pleine croissance (+4 % en 2016 et +3 % en 2018).
Le salon a fait la part belle aux jeunes sociétés avec près d’un quart des exposants qui avaient moins de deux ans d’existence ou pour qui c’était la première participation au salon.

Communiqué de presse bilan 2018

Dossier de presse - Gourmet Selection - septembre 2018

Pour sa 6e édition, 1re édition annuelle, Gourmet Selection se repositionne pour toujours mieux répondre aux attentes des visiteurs et des exposants. Depuis sa création, d’édition en édition, Gourmet Selection s’est imposé comme LE salon professionnel de toutes les découvertes en matière de produits raffinés à vraie valeur ajoutée. C’est le seul grand événement professionnel répondant aux besoins spécifiques du monde de l’épicerie fine. 2018, année marquée par de nombreux changements, ne déroge pas à cette vocation. Le cru 2018 s’annonce, d’ores et déjà, très riche en nouveautés, événements et animations.

Chiffres clés gourmet selection 2018
2018 l’année du changement
Paroles d’exposants
Les best of gourmet selection
L’allée des experts
L’espace de dégustation
Tea Masters Cup France
Le marché de l’épicerie fine - étude IFOP
Liste des exposants
Infos pratiques

Dossier de presse - septembre 2018 

Communiqué de presse de lancement - Gourmet Selection 2018

Pour sa 6e édition, Gourmet Selection évolue pour répondre aux attentes des visiteurs : nouvelle périodicité, nouveau visage et se tiendra les 23 et 24 Septembre 2018 à Paris Porte de Versailles. 

Communiqué de presse - mars 2018